Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 11:00
 File5565_WEB.jpg
 
Les Hawker "Hurricane II c "
Français.
 
 
© Jacques Moulin 2013
 
 
  Profil Hurricane IIC K-tif (2)
   
 
Photo 1 img262 (2)
 
Quelque "Hurricane IIC" photographié à Meknès en 1949, le seul identifiable est celui qui a pour matricule le KW 971. Il s'agit d'un "Hurricane IIC" faisant partie d'un lot de 1455 Hurricane livrés entre nov.1942 et mai 1943. Il a appartenu au 241 Sq qui a fait mouvement vers l'AFN en avril 1942 et a participé à la campagne de Tunisie. Les "Hurricane" ont été remplacés par des "Spitfire" en décembre 1943 et le squadron dissous le 14 aout 1945. Le KW 971 a été placé en position SOC (struck off charge) le 12/07/1945. Il a donc dû être stocké en AFN avant sa cession à l'Armée de l'Air. (Négatif original origine Guinet) 
 
  8662773367_bdb4323c17_b.jpg
 
Photo couleurs d'un Hurricane IIC Français au Maroc ( Jack D. Canary Special Collection Photo)
 
Les Hurricane sont des avions très connu, pourtant leur utilisation par l’Armée de l’Air Française et elle très mal connu.
Les chasseurs Hawker "Hurricane" furent le premier type de chasseur monoplan utilisé par la Royal Air Force, Même si il était un appareil très solide, il était moins performant que le Spitfire et même s’il participa à la bataille de France puis à la Bataille d’Angleterre, il ne fut jamais un chasseur très performant. Pendant la bataille d’Angleterre il fut utilisé contre les bombardiers avec souvent une protection de Spitfire. Pourtant malgré ces petits défauts il sera utilisé comme avion de chasse sur les théâtres d’opération d’Afrique et un total de 14 232 exemplaires fut construit.
 
 
Photo 5 img263 
 
 
 
Photo 9 img376
 
Deux vues d'un Hurricane Mk IIc à l’atterrissage à Meknès. (Archives Moulin)
 
Histoire sommaire.
 
Etudier par Hawker pour remplacer les Hawker "Fury", biplan, le bureau d'étude de Hawker choisit la technique de fabrication qui faisait la réputation de leur firme. Ce procédé, une robuste structure en bois et tubes métalliques entoilés, permit d'obtenir un appareil plus facile à produire, plus résistant et moins coûteux que ses contemporains à revêtement métallique travaillant. Malgré cette conception désuète, son train d'atterrissage escamotable et son armement de huit mitrailleuses Browning 0.303 en font le chasseur britannique le plus moderne de l'époque.
Le prototype qui sorti quatre mois avant le Spitfire, effectua son premier vol le 6 novembre 1935 sous le sérial K5083.
Cet appareil avait été conçu par l’ingénieur Sidney Camm, la première version de l’appareil fut équipée d'un moteur Rolls-Royce « Goshawk » qui sera rapidement remplacé par le plus puissant PV-12 ("Merlin"). Comme le besoin d’un deuxième chasseur était vraiment indispensable pour l’interception des bombardiers, la Royal Air Force en commanda 600 exemplaires en juin 1936 et les premiers modèles devinrent opérationnels en décembre 1937 au sein du Fighter Command. Et au contraire du Spitfire, le Hurricane n'évoluera pratiquement pas par la suite.
 
Photo 2 Pyperpote-Matra-Parmentier 280 (2) 
Trois Hurricane du CEC (centre entrainement à la chasse) de Meknès au premier plan on remarque le BE 341. (Archives Thierry Matra)
 
Utilisation par la France.
 
Les premiers appareils de ce type à servir sous les couleurs françaises, furent délivré au FAFL alors basé au Liban en janvier 1944 et c’est à Rayack que quelques pilotes furent transformés sur quelques Hurricane, ces quelques appareils (une douzaine à peine) furent principalement utilisé pour les patrouilles le long des côtes de la méditerranée orientale. Rapidement dès mai 1944 les pilotes de Hurricane furent transformés sur des appareils plus modernes.
C’est la fin de l’utilisation aux combat des Hurricane français, les appareils seront certainement rendu au britanniques en Egypte.
Auprès le débarquement allié en AFN, il n’y avait que des appareils déclassé qui pouvaient servir à la formation, et comme il était impératif de former des pilotes de chasse pour l’aviation nouvelle, les écoles du Maroc devaient être équipées de matériel plus moderne que les avions utilisé, particulièrement des H.75 usées depuis 1940, et sans rechange.
Il apparut rapidement que les alliés avaient abandonné de grandes quantités d’appareil soit accidentés, soit en bout de course dans divers dépôt d’AFN, les mécanos furent chargé de remettre en ligne les appareils qui étaient encore utilisable, ce fut le cas pour les Spitfire, et aussi pour les Hurricane britannique dont un certain nombre avaient été abandonné en Tunisie lors du renouvellement des dotation des unités, souvent par des Spitfire.
 
Photo 3 img258
 
 Hurricane Mk 1 FAFL sérial Z 4434 du groupe GC1 en 1942 (Archives Fluet-Lecerf)
 
 
Un nombre inconnu de Hurricane volèrent donc aux couleurs française dans les écoles du Maroc, notamment à Meknès, cela dura jusqu’à la fin des années 40 (certainement au moins jusqu’en 1949).
Les appareils les plus courants récupérés en AFN, étaient des Hurricane Mk.IIc équipé avec un cône d'hélice légèrement plus long et des ailes supportant quatre canons Hispano Mk II de (20 mm). Il était devenu en raison de sa puissance de feu obtenu au dépend de ses performances diminuées, un avion d'attaque au sol d'où il tira le surnom de « Hurribomber ».
   
Photo 4 img259
 
  Hurricane français probablement au Maroc (Collection Boisselon).
    
Ces appareils reconstruits à partir de nombreuses épaves furent souvent des versions bâtardes avec des aspects qui ne correspondent pas toujours aux appareils référencés ou corespondazt au sérial comme étant d'un ou l’autre modèle, ces appareils reconstruit était parfois sans armement ou avec des armements modifié ou ôtés.
Il n’est donc pas trop étonnant que les appareils utilisés à Meknès soit des Hurricane IIc, avec ou sans canon, et parfois reconstruits avec des épaves de plusieurs appareils mais comme heureusement les Hurricane avaient peu de version, cela ne posa que peu de problème, ce qui ne fut pas le cas des Spitfire.
 
Photo 6 Matra-Huricane 003
       
 Hurricane HW750 de l’école de Meknès codé « M » peut-être un ancien du groupe "Ardenne" équipé de réservoirs supplémentaires (Archives Thierry Matra)
 
 
   
Photo 7 Matra-Parmentier2 722 (2)Huricane
 
Hurricane en vol à Meknès, il porte sur la dérive l’insigne du "buzzard combatif sortant de l’œuf avec une mitrailleuse". (Archives Thierry Matra) 
 
Caractéristiques Du Hurricane IIC
 
(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)
 
Constructeur : Hawker
Équipage : 1
Missions : Chasse et bombardement
Date du premier vol : 6/11/1935
Constructions : mixte
 
Dimensions
Envergure : 12,19 m
Longueur : 9,84 m
Hauteur : 4,00 m
Surface alaire : 23,92 m²
Charge allaire : 121,9 kg/m²
 
Masse
Masse à vide : 2609 kg
Masse avec armement : 3180 kg
Masse totale en charge : 3950 kg
 
Performances :
Vitesse maxi : 547 km/h
Vitesse de croisière :
Vitesse ascensionnelle : 14,1 m/s
Autonomie :
Plafond : 11 000 m
Distance franchissable :
Altitude de croisière :
Rayon d’action : 1480 km
 
Armement :
 
Fixe : 4 canons de 20 mm Hispano Mk II (Dérivé du HS 404)
Externe : une bombe de 230 kg
 
Communication radio :
 
 
Moteur
 
Marque : Rolls Royce
Nombre : 1
Type : Merlin XX
Configuration : 12 cylindres en V (V 12)
Refroidissement : liquide
Suralimentation : oui, à deux étages (2 vitesse)
Puissance normale au sol : 1460 ch.
Puissance à 1900 m : 1480 ch. à 3000 t/mn 
Puissance à 6400 m : 1185 ch.
Puissance au décollage :
Equivalent puissance :
Régime de l’hélice :
Alésage : 137 mm
Course : 152 mm
Cylindré totale :
Taux de compression : 6 :1
Poids à sec : 744 kg
Hélice
Marque :
Type :
Nombre de pales : 3
Diamètre :
  Photo 8 img260
 
Hurricane français sérial KZ 616 codé « E » à Meknès (Archives Thierry Matra) 
 
Hurricane IIc utilisé à Kasba-Tadla en février-mars 1945
(Liste non exhaustive).
   
Xx 111
KZ 129
Xx 353
Xx 360
Xx 409
Xx 438
KZ 616
Xx 620
Xx 645
Xx 648
Xx 657
Xx 696
HW 750
Xx 780
Xx 860
Xx 868
Xx 892
Xx 957
Xx 962
LB 970
KW 971
KW 972
Xx 981
Z 3070
X 5452
 
Relevé sur des photos et le carnet de vols de Pierre Leyvastre (ces numéros sont parfois incomplets).
    
  © Jacques Moulin 2013
 
Un petit article sur les Hurricane utilisés au Liban a été publié par Vital Ferry dans le « Trait d’Union » n° 62 de novembre 1978 avec une photo avec la croix de lorraine.
   

Site de la Branche Française d'Air Britain qui édite le "Trait d'Union" : http://www.bfab-tu.fr/

  
 
 
 
   
   
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories