Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 10:13
File5565_WEB.jpg 
Boeing B-17 français
 
© Jacques Moulin 2013.
  Fortress
  Photo 1 img328
 
Boeing B-17F Bir Hackeim de l’armée de l’air (Archives M.Cuich).
 
 
Bien sûr, presque tout le monde croit connaitre les B-17 « Forteresse volante », celles qui ont bombardé l’Europe en 1943/1945, mais peu savent que ces appareils ont été utilisés par la France, aussi bien par l’Armée de l’Air que sous des couleurs civiles par l’IGN (Institut Géographique National).  
Ces appareils furent très souvent vus en AFN, principalement les B-17 de l’IGN.
Un de ces appareils fut photographié par mon ami slovaque Štephan Androvič le 26/4/1963 à Rabat au Maroc, et il est évident que de nombreux appareils de l’IGN volèrent en AFN.
  Photo 2 img330
 
B-17 G F-BGSQ de l’IGN de passage à Rabat au Maroc en 1963
(Archive Štephan Androvič).  
 
 
Utilisation par l’Armée de l’Air
 
Les militaires français utilisèrent un appareil. En octobre 1944, le général Eisenhower mit à la disposition du général Koenig un appareil qui volait alors dans la 8th Air Force, et rapidement le gouvernement américain fit le transfert. L’appareil n’était pas neuf, il s’agissait du B-17F sérial 42-30177, qui avait à son actif un certain nombre de missions sur l’Allemagne. Un équipage fut constitué : le pilote était le lieutenant Francis Melville Lynch, un basque d’origine irlandaise.
L’appareil, baptisé Bir Hakeim, fut utilisé comme avion de transport VIP et basé à Villacoublay. Il  vola pendant plus de cinq ans  et ne fut réformé qu’en 1955 à Dijon.
Pendant une assez longue carrière, la « Forteresse volante », transporta de nombreuses personnalités et effectua même un tour du monde en 26 jours où elle parcourut 45 000 km en 137 heures de vol.
Dans sa carrière Elle porta successivement deux noms : Bir-Hakeim pendant sa période fuselage ‘vert ‘ puis Bir Hackeim quand elle devint ‘alu’.
 
Photo 4 img295 
 B-17G F-BEED. L’appareil porte encore les codes militaires US (48 3729) sur la dérive (Archives IGN).  
 
 
Photo 5 img331
 
Une autre photo du B-17G F-BGSQ de l’IGN de passage à Rabat au Maroc en 1963
(Archive Štephan Androvič).  
 
 
 
Les appareils de l’IGN
 
Dans l’immédiat après-guerre l’IGN avait besoin de réaliser des photographies aériennes pour réaliser ses cartes ; ses principaux appareils étaient alors des LeO 451 et des NC  « Martinet », mais ces bimoteurs étaient insuffisants pour les vols de longue durée, principalement dans les colonies françaises d’Afrique.
Les avions nécessaires n’avaient pas besoin de beaucoup de volume de soute, mais de quatre moteurs et un grand rayon d’action.
Il était évident que les seuls appareils disponibles devaient provenir des surplus militaires américains et aussi être disponibles en nombre suffisant pour pouvoir obtenir des pièces détachées. Les appareils disponibles en surplus militaire sur le marché étaient peu nombreux à pouvoir correspondre avec les besoins de l’IGN, c’est le Boeing B-17 G qui fut choisi.
Photo 8 img308
Un B-17 militaire US (DR)
 
Les premiers appareils arrivèrent dès 1948, mais en plusieurs fois suivant les possibilités d’achat et selon l’offre des appareils disponibles sur le marché de l’occasion.
Certains appareils étaient déjà utilisés par d’autre pays.
Ces appareils furent utilisés jusqu’au début des années 70 où ils furent remplacés par les Hurel-Dubois HD-34. Les survivants furent facilement cédés à des sociétés de préservation des appareils et un est conservé à Creil sur la base de l’IGN, un revola pour différents films, notamment « Memphis Bell ».
Le F-BGSP, Sierra-Papa, nommé Pink Lady, est visible aujourd’hui à La Ferté-Alais, chez Jean Salis qui envisage de le faire voler à nouveau. .
   
Sur Google : avion pink lady, on y trouve des photos en masse.
 
  Photo 9 img291
Une très belle photo d’un B-17G de l’IGN F-BEEA, prise à Creil
(Photo Eric Moreau).
   
Les appareils IGN
 
F-BDAT            B.17G-BO        c/n 10282         ex 43.39304
F-BDRR            B.17G-DL        c/n 32398         ex 44.83757
F-BDRS            B.17G-DL        c/n 32376         ex 44.83735
F-BEEA            B.17G-VE        c/n 8552           ex 44.85643
F-BEEB            B.17G-VE        c/n 8642           ex 44.85733 (Détruit au Cameroun 5 morts)
F-BEEC            B.17G-VE        c/n 8627           ex 44.85718
F-BEED            B.17G-DL        c/n 32370         ex 44.83729
F-BGOE            B.17G-DL        c/n 32369         ex 44.83728
F-BGSH            B.17G-BO        c/n 7190           ex 42.32076
F-BGSO            B.17G-VE        c/n 8289           ex 44.8889
F-BGSP            B.17G-VE        c/n 8246           ex 44.8846 (visible en 2013 à La Ferté-Alais)
F-BGSQ            B.17G-VE        c/n 8503           ex 44.85594
F-BGSR            B.17G-VE        c/n 8693           ex 44.85784
 
© Jacques Moulin 2013.
 
 
Bibliographie :
« Trait d’Union » n° 7 de septembre 1969.  Etude sommaire sur les appareils de l’IGN, par J. Chillon et J. Chenot
« Trait d’Union » n° 109 de septembre 1986, une étude complète sur la Bir Hackein  par Reginald Jouhaud.
D’autres articles sur le sujet dans les TU n° 22, TU n° 25, TU n° 120, TU n° 187.
 
 
Certains numéros du Trait d'Union sont toujours disponibles sur le site du "Trait d'Union" bulletin de la branche française d'Air Britain,
 
 
    Autres  photos :
 
 
Photo 3 img302 
     B-17G F-BEEC, de passage à Bron au début des années 70, il est stationné sur l’ancien parking devant le hangar “6”, au centre au fond l’ancienne aérogare.
(Photo Jacques Moulin).
 
    Photo 6 img305
 
     B-17F Bir Hackeim sur un terrain non identifié, derrière lui un Wellington. (DR)
Photo 7 img327 
 B-17G F-BGSR de l’IGN  (Archives M. Cuich).
 
    Photo 13 img301 
         B-17G F-BEEC, de passage à Bron au début des années 70.  
(Photo Jacques Moulin).
 
Photo 14 img329
 
 Un B-17G de l’IGN (Archives M.Cuich).
 
Photo 10 img300
 
B-17G F-BEEC, de passage à Bron au début des années 70.
(Photo Jacques Moulin
 
Photo 16 img293
 
 Boeing B-17 G, le F-BEEA de l’IGN.
Sur le dessus du fuselage on peut lire “Service des Activités Aériennes”. (DR).
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories