Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 09:06

 

 File5565_WEB.jpg

 

Republic F-84 E et G « Thunderjet » Français

 

 

 

                     © Jacques Moulin 2013.

 

 

 

Profil 1 ThunderjetF84E-copie-1

 

1 – Republic F 84 E Thunderjet, EC 1/3 Navarre (SPA 95 et SPA 153) - Reims - 1952

 

 Profil 2 ThunderjetF84G

 

2 – Republic F 84 G Thunderjet - EC 2/1 Morvan (SPA 62 - SPA 94) - Saint-Dizier - 1955

 

Profil 3 ThunderjetF84G1 reco 

3 – Republic F 84 G Reco - ER 2/33 Savoie - Cognac - 1954  (Appareil muni d'une caméra sous le nez et d'un bidon reco)

 

Photo 1 img564

1 –  Deux F-84 E -30 RE  de la 3èmeescadre S/n 19574 codé 3-CN (Photo ECPA)  

 

Les avions F-84 sont plutôt bien connus, mais leur utilisation par la France est quand même plutôt ignorée.

Généralités

 

Le F-84 « Thunderjet » était un chasseur-bombardier à réaction très connu, fabriqué par la firme américaine Republic Aviation Company à la fin des années 1940, l’appareil est d’une conception entièrement nouvelle, il sera construit à plus de 7000 exemplaires tous types confondus.

 

Photo 2 img566

2 – Un F-84 E 30 RE de la 3ème escadre S/n 19647 code 3-CR (Photo ECPA)

 

L’appareil avait un fuselage mince, des entrées d'air de nez se terminant en conduits débouchant de chaque côté du train avant et du cockpit, ainsi que des ailes minces

Le projet devait  donner un appareil pouvant voler à 1000 km/h. Le prototype XP-84 vole le 28 février 1946 à Muroc AFB (USA), propulsé par un Allison J35-15 (TG-180) de 1701 kg/p. Treize appareils de présérie YP-84A seront construit et également équipé de la même motorisation, par la suite les appareils des versions suivantes "B" et "C" bénéficieront d'un moteur légèrement amélioré.

Initialement destiné à l'USAF, il a été fourni pendant la Guerre Froide en grandes quantités aux armées de l'air des pays de l'OTAN dont la France.

 

Le F-84B était armé de 6 mitrailleuses de 12,7 mm, est équipé d'un siège éjectable et de bidons de 865 litres de carburant en bouts d’ailes. Il peut aussi transporter une légère charge extérieure. Il vole en mai 1947, et entre en service en novembre de la même année. Il sera fabriqué à 226 exemplaires.

 

Le F-84D bénéficia d’autres d'améliorations il sera construit à 154 exemplaires. C'est le premier chasseur de l’USAF équipé pour le ravitaillement en vol avec perche rigide, ce qui constitue à l’époque une première mondiale. Grâce à cette capacité, il est déployé en Corée. Les ailes sont pour permettre d'emporter une charge plus lourde que les versions antérieures

Malheureusement les moteurs ne sont pas assez puissants pour tenir tête aux MiG-15 en combat aérien tournoyant. L’USAF les reconvertis en chasseurs-bombardiers, rôle dans lequel ils excelleront grâce à leur vitesse et à leur capacité d'emport (2041 kg de charges externes).

Le F-84E, lui fut doté d’un fuselage allongé, de radar de tir, d’ailes renforcées permettant une plus grande capacité en carburant. Cette version est opérationnelle en juillet 1949. Conçu directement comme chasseur-bombardier, il est fabriqué à 843 exemplaires.

Rapidement le modèle montra ses limites et le F-84 sera alors doté d’ailes en flèche qui donneront deux versions très différentes qui seront également utilisées par la France : le F-84F « Thunderstreak » avec des ailes en flèche et son dérivé de reconnaissance le RF-84F « Thunderflash », avec un nez fermé contenant des caméras, et des entrées d'air déplacées à la racine des ailes.

Photo 3 img565

 3 – Un F-84 E 30 RE de la 3èmeescadre S/n 19562 code 3 NO (Photo ECPA)

 

Le F-84G fut la version la plus produite du "Thunderjet". Dérivé de la version E il fut développé un peu plus tard avec des améliorations permettant l’emport de charge plus importante, notamment des armes nucléaires et 3025 exemplaires ont été construits. Une bonne partie de ceux-ci ont été les premiers appareils de ce type à pouvoir emporter une charge nucléaire tactique.

La dernière version du F-84 est le F-84G, même si cette version conserve l’aile droites des premières versions et non l’aile en flèche du F-84F, conçu comme un chasseur-bombardier capable d'emporter 1814 kg de charge, dont éventuellement une bombe atomique. Il reçoit un réacteur encore plus puissant, un pilote automatique, un système de ravitaillement en vol, une verrière renforcée et divers autres équipements. Les livraisons commencent en juin 1951 et les deux tiers des 3 000 F-84G construits sont distribuées aux armées de l'air de l'OTAN.

 

Photo 4 img563

4 – Un F-84 E 30 RE de la 3èmeescadre S/n 19577 (Photo ECPA)

 

Utilisation par la France des F-84-E et G

 

Les quarante-six premiers F-84 types E livrés à partir de fevrier 1951 furent utilisés par l’Armée de l’Air. Par la suite les 360 F-84 E et G qui seront livré à la France équiperont 11 escadrons de chasse (sur 32 escadrons de combat au programme) de 1951 à 1957.

Le F-84E "Thunderjet" est le premier avion de combat à réaction livré par les Etats-Unis à l'Armée de l'Air au titre du MDAP. Les 14 premiers (sur 46) sont officiellement livrés en présence du Général Eisenhower en personne sur la base de Reims en mai 1951. Le "Thunderjet" remplace les DH-100 "Vampire" et servira à équiper en premier les escadrons "Champagne" et "Navarre" de la 3èmeEscadre de Chasse.

Mais la toute première unité à recevoir des "Thunderjet" fut le Centre de Transformation sur F-84 (CTF-84) mis sur pied à Reims peu après la livraison des premiers appareils, avec pour mission de transformer sur F-84 tous les pilotes de l'Armée de l'Air, en commençant par ceux de la 3ème Escadre de Chasse. La mission du CTF-84 s'achèvera en mars 1954, et le parc "Thunderjet" de l'unité servira à constituer le noyau de la toute nouvelle 9èmeEscadre stationnée à Lahr (RFA) et ses 2 escadrons.

 

Photo 5 img567

5 – Un F-84 G-2 RE du GC 1/9 S/n 9660 codé 9 WG (Photo DR) 

 

La France reçu 270 F-84 G « Tunderjet » qui seront utilisé par plusieurs escadre de l’Armée de l’Air de 1952 à 1956.

Un certain nombre de ces appareils seront modifié localement pour intégrer des appareils photo, ces appareils seront affectés à la 33ème escadre de reconnaissance dans l’attente d’appareils plus récents.

Les livraisons de F-84G débutèrent en 1952. Cette version plus performante du "Thunderjet" allait servir à la constitution des parcs à réaction des 1ère, 9ème, 11ème, et 33èmeescadres, ainsi qu'au rééquipement de la 3èmeEscadre. Courant 1953, en vue de renforcer les moyens de chasse-bombardement du 1er CATac, les 1ère, 3èmeet 11èmeEscadres se sont vues doter chacune d'un escadron supplémentaire de 25 avions. Au final, ces 316 F-84E/G équiperont jusqu'à 14 ou 15 unités différentes du CATac rattaché au Commandement Centre-Europe de l'OTAN.

La dernière unité créée sur F-84G sera l'EC 3/33 "Moselle", basée à Cognac en 1955.

Avec l'EC 2/9 "Auvergne", le 3/33 devait être le dernier à opérer sur "Thunderjet" jusqu'au tout début de 1957, ces 2 escadrons percevant alors respectivement des F-84F "Thunderstreak" et RF-84F "Thunderflash".

 

Photo 6 img561 

 

    6 – Un F-84 G-21 RE de la 11ème escadre  S/n 110893 codé 11 RI (Photo DR)  

 

Les F-84E équiperont 1 escadre de chasse et seront utilisés par l’Armée de l’Air jusqu’en 1955 ( ?).

 

3èmeescadre : basée à Reims.

         1/3 Navarre (Spa 95 et Spa 153) appareils codé 3- ?

         2/3 Champagne  (Spa 67 et Spa 75) appareils codé 3- ?

         3/3 Ardennes appareils codé 3- ?

 

Les F-84G équiperont 5 escadres de chasse et seront utilisés par l’Armée de l’Air jusqu’en 1955 (?).

 

1èreescadre : basée à Saint Dizier

          1/1 Corse, (Spa 88, Spa 69) appareils codé 1- ?

          2/1 Morvan (Spa 94 et Spa 62 appareils codé 1- ?

          3/1 Argonne (Spa 31 et Spa 48) appareils codé 1- ?

 

3èmeescadre : basée à Reims

         1/3 Navarre (Spa 95 et Spa 153) appareils codé 3- ?

         2/3 Champagne  (Spa 67 et Spa 75) appareils codé 3- ?

         3/3 Ardennes appareils codé 3- ?

 

 

9èmeescadre : basé  à Metz (Dissoute en 1965)

         1/9 Limousin (Serpentaire et Tête de Fennec) appareils codé 9- ?

         2/9 Auvergne (Spa 85) appareils codé 9- ?

 

11èmeescadre : basé à

        1/11 Roussillon  (Masques) appareils codé 11- ?

        2/11 Vosges (Spa 97 et Spa 91) appareils codé  11- ?

        3/11 Jura appareils (Spa 161 et Spa 158) appareils codé 11- ?

 

33èmeescadre : basée à Strasbourg

          1/33 Belfort insigne de la Hache et traditions de la Sal 33.

          2/33 Savoie insigne Mouette et traditions de la Sal 6

          3/33 Moselle insigne Cocotte et tradition de la C11

 

Photo 7 img559

7 – Un F-84 G-26 RE du GC 1/11 S/n 1110015 codé 11 RK (Photo DR)    

 

Caractéristiques des F.84 E

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur :                                                    Republic

Équipage :                                                           1

Missions :                                                           Chasse

Date du premier vol :

Quantités livré à la France :                            46 exemplaires

 

Dimensions

 

Envergure :                                                       11,30 m

Longueur :                                                        11,70 m

Hauteur :                                                             3,84 m

Surface alaire :                                                  24 m²

Charge allaire :

 

Masse

Masse à vide :

Charge utile :

Masse totale en charge :                              ~ 7000 kg

 

Performances :

Vitesse maxi :                                                   998 km/h

Vitesse de croisière :                                        786 km/h

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond :                                                           13000 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action :                                         2390 km ( ?)

 

Armement :

 

Fixe :                                                        six mitrailleuses de 12,7 mm

 

Communication radio :

 

 

Moteur

 

Marque :                                                         Allison

Nombre :                                                        1

Type :                                                          J 35-15

Configuration :                               réacteur à compresseur axiale et chambre annulaire.

Poussée normale au sol :                      1700 kg de poussée

Puissance à      :  

Puissance au décollage :

 

 

Voir ici mais texte en anglais

http://vingtor.net/downloads/VMC-1.pdf

 

  Photo 8 img560

 

 8 – Un F-84 G-11 RE modifié du GR 1/33 S/n 10245 codé 33 BB (Photo DR)

 

F-84E profil

 

 

 F-84G

 

Caractéristiques des F.84 G

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur :                                                                   Republic

Équipage :                                                                            1

Missions :                                 chasse et bombardement  (nucléaire pour les USA)

Date du premier vol :                                                         28/02/46

Quantités livré à la France :                                       270 exemplaires

 

Dimensions

Envergure :                                                                  11,39 m

Longueur :                                                                   11,70 m

Hauteur :                                                                        3,84 m

Surface alaire :                                                                24 m²

Charge allaire :

 

Masse

Masse à vide :                                                              5200 kg

Charge utile :

Masse totale en charge :                                            10670 kg

 

Performances :

Vitesse maxi :                                                 1000 km/h (Mach 0,81)

Vitesse de croisière :                                              770 km/h

Vitesse ascensionnelle :                                        19,1 m/s

Autonomie :                                     1600 km, 2700 avec réservoirs supplémentaires

Plafond : 12350 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action :

 

Armement :

Fixe : 6 mitrailleuses de 12,7 mm Browning type M2  avec 300 cartouches par armes

Externe : 2000 kg de roquettes et de bombes

 

Communication radio :

 

 

Moteur

 

Marque :                                                        Allison

Nombre :                                                        1

Type :                                                          J 35-A 29

Configuration :                               réacteur à compresseur axiale et chambre annulaire.

Poussée normale au sol :                      2500 kg de poussée

Puissance à      :  

Puissance au décollage :

Poids à vide :                                         1293 kg

 

 

 Photo 9 f84g-3

 

9 – Un F-84 G-16 RE du GR 3/33 S/n 10668 codé 33 XC (Photo DR)

 

  Photo 10 6103478578 4cb6b45c37 o

 

10 – Tableau de bord d’un F-84 G (DR)

 

  Photo 11 img574 (1)

11 – Un F-84 E-20 RE de la 3ème escadre de chasse S/n 501636  avec son code US FS 836 (Photo DR)

 

Photo 12 img574 (2)

12 – Appareil F-84 E en cours de livraison, les appareils ne sont pas encore codés. DR)

 

Photo 13 F-84F Fra 4-UZ 28832 (+ 4-UQ 28004) - via JL.Gayne

13 – F-84 F de la 4eescadre en vol escortant un P-47 de la 20e escadre  (Armée de l'Air via JL.Gaynecoetche)

 

Photo 14 F-84F Fra 11-SW 29052 - via JL.Gaynecoetche

14 – F-84F de la 11eescadre  (11-SW) s/n 529052 (Armée de l'Air via JL.Gaynecoetche)

 

Photo 15 F-84F Fra 4-SC 2892x - 1.4 Dauphin+® - via JL.Gay

15 – F-84 F du 1/4 Dauphiné (Armée de l'Air via JL.Gaynecoetche)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories