Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 12:13

           File7596 WEB

      

 

 

Le Douglas C-47 / DC-3 "Dakota"

 

 

 

(©) Jacques Moulin 2007 revu en 2010.

 

 

 DC3

 

Dakota Franche Comte

 

 

Dakota Poitou 

 

     Profils publiés avec l'aimable autorisation de Patrice Gaubert.

  img963.jpg

 

Ce mois-ci, nous allons traiter du très célèbre «Dakota», avion de transport civil  puis militaire qui fut utilisé en grand nombre en Algérie, et ailleurs...

L'appareil datait de 1936. Il s'agissait en fait de la version militaire, tirée de la version civile du Douglas DC-3. Donc, pour la version militaire, l'appareil avait un nom spécifique le Douglas C-47 « Skytrain ».

 

File7925 WEB

    Un DC-3 de la Marine à Nîmes-Garons en 1974 (photo Jacques Moulin).

 

Les premiers avions de transport Douglas de la version commerciale acquis par les services de l'armée américaine furent quelques DC-2, une version précédente et fort peu différente du «Dakota» que l'on connaît.

Les principales versions du DC-3 apparues en temps de guerre furent le C-47 «Skytrain» à moteurs en étoile «Twin Wasp», le C-53 «Skytrooper» et la série R4D de l'US Navy. Ces versions différaient seulement par des détails mineurs, si ce n'est leur fonction.

Les neuf cent cinquante-trois premiers C-47 furent des avions de transport de troupe et des avions-cargos.

 Photos Matra-Parmentier 038 WEB

             DC-3 n° 4315545 militaire. Remarquez le dessous de l'avion peint      

apparemment en noir. (Photos Archives Thierry Matra).

   img980.jpg

Le  C-47 n°76420 du  "Béarn"  code 64-KD en 1958 (Collection Marcel Fluet)

 

Ils furent suivis en 1942 de quatre mille neuf cent quatre-vingt-onze C-47 A et, à partir de 1943, de trois mille cent huit C-47B, tous construits par Douglas.

Plus de mille deux cents furent fournis par prêt-bail à la RAF qui leur donna le nom de « Dakota » Mk 1 à IV, nom qui leur resta et sous lequel ils sont connus, bien que peu des avions utilisés en France aient été à l'origine des «vrais» Dakota.

 

 File7920 WEB

DC-3 "civil" utilisé pour le transport des militaires et civils français en AFN.

 

Ils entrèrent en service pour la première fois en juin 1942 en Birmanie. Ils remplirent en outre pendant toute la Seconde Guerre mondiale les missions d'évacuation des blessés ou de remorquage de planeurs, un grand nombre prirent part aux largages de parachutistes lors du débarquement de Normandie, et plus tard pour des opérations sur la Hollande.

La production totale en temps de guerre des DC-3 militaires, qui prit fin au mois d'août 1945, s'éleva à dix mille cent vingt trois appareils, la plupart construits par Douglas. Mais elle ne se borna pas là.

Outre les quelque sept cents avions fournis à l'URSS par prêt-bail, l'ingénieur soviétique Boris Lisunov passa un certain temps chez Douglas avant de lancer la production d'une version de construction soviétique connue sous le nom de Li-2.

Après la guerre, les appareils de différents modèles, alors disponibles en très grand nombre sur le marché, furent utilisés pour tout et partout, aussi bien comme avion civil (certains avions volaient encore il y a peu dans des compagnies régionales en Afrique ou en Amérique du Sud) que comme appareils militaires dans la plupart des armées du monde. 

img981.jpg

 C-47 n°47701  61-ON en 1958 (Collection Marcel Fluet)   

 File7923 WEB

     Un DC-3 de la Marine à Nîmes-Garons (Photo Jacques Moulin).

   

La France avait évidemment besoin, au sortir de la guerre et avec l'arrivée des guerres coloniales, d'avions de transport sûrs et bon marché. Les avions français n'étaient pas encore construits, beaucoup de projets d’appareils prévus pour remplacer le DC-3 furent lancés mais leur prix étant plus élevé, aucun ne put être fabriqué en série avant une vingtaine d’années. A cette époque, de nombreux prototypes dans les firmes du monde entier furent étudiés pour remplacer les DC-3, mais la grande quantité d'avions de surplus disponibles sur le marché ne permit pas à cette génération d'avions de voir le jour.

Les seuls appareils qui servirent à l'époque dans l’aviation de transport français avec les DC-3 furent les antiques Junkers 52 m3, que nous étudierons par ailleurs.

Nombreux furent les anciens d'Algérie à effectuer le voyage France Algérie ou l'inverse, ou à être largués en parachute par des Dakota. L'avion servit aussi souvent en version rapatriement sanitaire.

 

File1123_WEB.jpg

       Un DC-3 à Colomb-Béchar le 6/11/1956 (Photo  Liberto Gil.).

 

   

A la fin de la Deuxième Guerre mondiale c’est avec ces avions, souvent  aux couleurs américaines, que furent effectués de nombreux rapatriements de prisonniers et de déportés depuis l'Allemagne.

Puis en Indochine et en Algérie, ces appareils servirent aussi bien pour les parachutages que pour les transports divers, aussi bien entre la métropole et l'Afrique qu'entre bases africaines.

Certains étaient aussi présents sous des couleurs civiles pour les transports civils et militaires en AFN.

Bien après 1962, les «DAK» servirent encore pour les parachutistes et aussi pour l'entraînement à la navigation des pilotes et des navigateurs, la Marine les conserva à Nîmes Garons jusqu'en 1980.

 

(C) Jacques Moulin.

 

 

Caractéristiques

 

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

   

Constructeur : Douglas

Équipage :

Missions : Transport

Date du premier vol : 1936

   

Dimensions

 

Envergure : 28,96 m

Longueur : 19,65 m

Hauteur : 5,16 m

Surface alaire :

Charge allaire :

   

Masse

 

Masse à vide : 7536 kg

Charge utile :

Masse totale en charge : 13300 kg

   

Performances :

 

Vitesse maxi : 368 km/h

Vitesse de croisière : 330 km/h

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond : 7300 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action : 2200 km

   

Armement :

 

Fixe :

Embarquable :

 

   

Communication radio :

 

   

 

Moteur

 

Marque : Pratt & Whitney

Nombre : R 1830 (differente versions)

Type : 14 cylindres en étoile

Refroidissement : Air

Suralimentation :

Puissance normale au sol : 1000 à 1200 ch suivant modèle.

Puissance à     :

Puissance au décollage :

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 138,7 mm

Course : 139,7 mm

Cylindré totale : 30 litres

Taux de compression : 6,7

 

  Hélice

 

Marque :

Type :

Nombre de pales : 3

Diamètre :

 

 

 

 

img333.jpg  Partie  centrale du tableau de bord du C-47 B 30DK "Skytrain"  

n° 33119 de la postale immatriculé F-BAIF.

 

bp000163-T.Matra

 Un DC-3 probablemenet en AFN. (Photo archives Thierry Matra).

 

bp000384-T.Matra

 

 Un C-47 "Gabriel"  militaire , une version très rare d'un Dakota transformé en appareil d'écoute "Gabriel" Voir les antennes diverses et nombreuses sur le fuselage (Photo archive Thierry Matra).

 

C 47 Dakota E.G .E.-Berniau

       

Un Dakota du III/62 "Sahara" à Boufarick. (Photo Jean Bernieau).

 

       

img962.jpg       

Un Dakota sur un terrain sommaire en AFN ( Archives Fournier)

 

      Publié dans l'Ancien d'Algérie n° 461 de novembre 2007. 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Gordeaux 27/09/2016 19:35

Bonjour Au royaume du Tonga j'ai volé dans se superbe avion qui est lent ce qui donne le temps de voir le paysage il fut malheureusement remplace par des avions chinois

Frédéric 28/06/2016 12:34

J'avais mit il y a quelques années sur le wikicommons d'une photo de parachutistes français dans un avion en pensant qu'il s'agissait d'un Noratlas mais il semble bien qu'il s'agissent en fait d'un C-57 /

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3a/Nord_Atlas_-_Soute.jpeg

Avions de la Guerre d'Algérie 29/06/2016 08:36

C-47 peut-être?

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories