Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 08:38

 

                                                             File5565_WEB.jpg 

 

Breguet 940/941

« Intégral »

 

© Jacques Moulin 2014

 

 

 

Breguet 941

 

Profil d’un Breguet 941 S - ET 3/62 Ventoux à Reims en 1971 offert par Olivier Beernaert.

 

Le décollage et l’atterrissage courts étant très demandés dans les années 50/60, cela entraina de nombreux essais et de nombreuses constructions de prototypes.Photo 1 File0938 (2) 

 

1 –  Le prototype n° 01 du Br 940 code F. (DR) 

 

Breguet 940

 

Le Breguet 940 « intégral » était un appareil de démonstration conçu pour explorer la possibilité de décollages très courts aussi bien pour les utilisations civiles (terrains près des centres-villes) que militaires (atterrissages d’assaut ou ravitaillement de postes isolés sur des terrains courts) mettant en œuvre la technique d'hypersustentation par aile soufflée.

 

 Photo 2 img407 

2 – Le prototype n° 01 du Br 940  code F. (DR)

 

Photo 3 img408

3 – Le prototype n° 01 du Br 940 code F. (DR)

 

Etudié par Breguet, il était équipé d’une aile possédant des volets importants qui étaient soufflés par les quatre hélices. Ces hélices étaient entrainées par quatre turbomoteurs qui, pour éviter les incidents possibles dus à une panne de l’un d’eux, étaient reliées entre elles. Cette solution conduisit évidemment à surdimensionner les hélices, lesquelles étaient régulièrement espacées le long du bord d'attaque de l'aile, le bord de fuite étant complètement pourvu de volets à fente.

Les ailes étaient équipées de volets doubles, déployables jusqu'à une incidence proche de 95° et les hélices de grand diamètre (4 mètres) qui soufflaient la voilure sur toute son envergure permettaient des performances très acceptables. Il était motorisé par quatre turbopropulseurs Turbomeca Turmo II de 400 ch unitaires.

Il effectua son premier vol le 21 mai 1958. Ce prototype expérimental démontra la pertinence de la formule et donna d'excellentes performances sur terrains courts.Photo 4 img403

  4 – Le prototype n° 01 du Br 940 code F à Toulouse-Blagnac (Keystone) 

 

Breguet 941

 

Les tests parfaitement convainquants ont entrainé une commande de quatre avions de présérie dans une version améliorée baptisée Breguet Br 941.

 

Photo 10 img402

 

10 – Prototype n° 01 du Breguet Br 941 codé Z (Origine Breguet)

 

Photo 11 img401 

  11 – Prototype n° 01 du Breguet Br 941 codé Z (Origine Breguet)

 

Photo 13 img405

13 – Un proto (n° 01) du Br 941 codé Z (Origine ECPA)

C’était une version améliorée et agrandie du 940, équipée de moteurs plus puissants avec quatre turbomoteurs Turbomeca Turmo IIID de 1 225 ch. Le prototype vola pour permettre de nombreuses démonstrations, il fut testé très intensivement et un accord de licence fut même signé avec McDonnell Aircraft.

Le prototype, fut connu aux USA sous le nom 188 McDonnell, il a été évaluée à la fois par la NASA et par l'armée américaine, mais aucune commande ne fut passée.

 

 Photo 5 img399

5 – Br 941 S n° 3 avec l’insigne du CEAM de Mont-de-Marsan porte le code 118 –IH.

(Sirpa-Air / Breguet Aviation)

 

Breguet 941S

Une commande fut passée pour quatre exemplaires de présérie. Ces appareils furent pris en compte par l'Armée de l'Air française en 1970. Les quatre Breguet 941S arrivèrent à Reims en provenance du CEAM(Centre d’Expériences Aériennes Militaires) de Mont-de-Marsan le 4 septembre 1970.

 

Photo 6 img396

 
 6 – Br 941 S n° 3 après son passage  au Ventoux, codé 62 NC (DR)

 

Photo 7 img406

7 – Br 941 S n° 4 du Ventoux, codé 62 ND (Photo Giraud)

Ils y entrèrent en service à la 62eEscadre de transport qui était basée sur la BA 112 de Reims, mais ils ne restèrent en service que peu de temps. En effet, le 1er août 1974 fut dissoute à Reims l’escadrille de transport 03.062 « Ventoux », dissolution qui eut pour effet le départ le 19 août suivant du dernier des quatre Breguet 941. Le 8 août 1973, la direction du matériel aérien avait adressé à l’avionneur un courrier dans lequel il était écrit : « L’état-major de l’armée de l’air a décidé de ne pas faire subir au 941S les opérations de maintenance et d’entretien majeur. Cette décision a pour conséquence d’arrêter l’activité de ces avions courant des années 1974-1975. Compte tenu de cela, j’ai l’honneur de vous demander de ne plus entreprendre de nouvelles études concernant ces appareils sauf demande notifiée par les services officiels ».

 

Photo 8 img395

8 – Br 941 S n° 3 avec l’insigne du CEAM de Mont-de-Marsan, porte le code 118 –IH

(Sirpa-Air / Breguet Aviation)

Mais ce fut le manque de fiabilité lié à la complexité de l'appareil accompagné de coût de maintenance élevé, qui obligea l'Armée de l'Air à n'utiliser le Breguet 941S que parcimonieusement dans des missions de transport tactique et transport logistique. Les quatre Breguet 941S furent retirés du service entre avril 1974 et avril 1975. Ils quittèrent Reims en vol pour les réserves de Châteaudun avec la mention "RAS, bon pour le service" sur leurs carnets de vol.

Un de ces appareils est conservé au Musée de l'Air et de l'Espace.

Photo 9 img409

  9 – Br 941 S n° 3 du Ventoux, codé 62 NC (DR) 

Pendant sa présence dans l’Armée de l’Air en 1968 (probablement lors de son passage au CEAM) le Br 941S n° 2 a également effectué une tournée aux Etats-Unis pour des évaluations en tant qu’appareil de transport de passagers pour desservir de petits aéroports mais cela n’alla pas plus loin.

La version Breguet Br 941S a été produite pour l'Armée de l'Air française, les appareils étaient motorisés avec quatre turbopropulseurs Turboméca Turmo IIID 3 de 1 450 ch.

Les capacités de décollage court restent encore inégalées par les avions de transport en service aujourd'hui.

 

Breguet 942

 

Par la suite Breguet voulut développer le modèle d’avion de transport ADAC. Cette version, non développée, était une étude pour un avion de ligne court-courrier. Il devait avoir un fuselage pressurisé avec 40 sièges pour la première classe ou jusqu'à 60 sièges en classe économique.

Cette version fut baptisée Breguet Br 942, mais ne fut jamais construite.

 

Breguet 945

 

C’était une étude pour une version plus petite du Breguet 942, principalement prévue pour des utilisations militaires. L’appareil aurait été motorisé avec seulement deux Turbomeca Turmo IIID3 de 1 450 ch. Cela aurait permis une charge utile d'environ 1 497 kg pour une distance franchissable de 1 500 km à la vitesse d’environ 390 km/h. Ce projet fut rapidement abandonné.

 

Caractéristiques des Br 941S

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur :                                   Breguet

Équipage :

Missions :                                         transport

Date du premier vol :                        mai 1961

 

Dimensions

 

Envergure :                                        23,40 m

Longueur :                                         23,75 m

Hauteur :                                              9,65 m

Surface alaire :                                  83,80 m²

Charge alaire :

 

Masse

 

Masse à vide :                                  13 460 kg

Charge utile :

Masse totale en charge :                  26 500 kg

 

Performances :

 

Vitesse maxi :                                   450 km/h

Vitesse de croisière a 3000 m:          400 km/h

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond pratique :                                9 500 m

Distance franchissable :                      1 000 km

Altitude de croisière :

 

Armement :

Sans

 

Communication radio :

 

Non connu

 

Moteur

 

 

Marque :                                                Turbomeca

Nombre :                                                      4

Type :                                                    Turmo III D3

Compresseur :                         axial 1 étage et annulaire 1 étage

Chambre de combustion :        annulaire à flux inversé

Turbine du compresseur :                  2 étages

Tuyère d’éjection :

Poussée statique :                               1 450 ch

Post combustion :                                      non

Poids à sec :                                           325 kg

Longueur :                                             1,82 m

Diamètre :                                               0,76 m

Carburant :                                         kérosène

 

Hélice

 

Marque :                               Breguet

Type :

Nombre de pales :             3

Diamètre :

 

 

 

© Jacques Moulin 2014

 

 

ET =                Escadrille de Transport (dans ce cas particulier).

STOL =           Short Take-Off and Landing

ADAC =          Avion à Décollage et Atterrissage Court

 

 

 

Vous pouvez aussi voir ici :

http://www.youtube.com/watch?v=BrIOg0moJd4

 

 

Autres  photos 

 

 

 

 

Photo 12 img400

 12 – Un proto ( ?) du Br 941 S codé L (Origine Breguet)     

 

Photo 14 img398

 14 – Un proto (?) du Br 941 S lors d’essais d’atterrissages sur terrain difficile (Origine Breguet)

 

photo 15 img404

15 – Le prototype n° 01 du Breguet Br 941 codé Z (Origine Breguet)

 

Photo 16 img397 

16 – Le Br 941 S n° 2 en démonstration aux USA (Origine Breguet)

 

Photo 17 img411

17 – Le Br 941 S n° 4 du Ventoux, codé 62 ND (DR)

 

Photo 18 img413

18 – Le Br 941 S n° 3 du Ventoux, codé 62 NC (DR

 

Photo 19 img410

19 – Le proto du Br 941 n° 1 F-WJSD (origine Breguet)

 

Photo 20 File0935 (2)

20 – MacDonnell-Douglas 188 en vol de démonstration aux couleurs d’American Airlines

(Origine Breguet)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Jeff 31/08/2017 16:59

Bonjour,
Intéressant cet article, je ne connaissais pas cet avion. Et belles photos !
Dommage que les performances en atterrissage et décollage ne soient pas mentionnées.

Moreau 14/03/2017 17:11

Bonjour,
Trés bon article sur le BR941S
Remarque : Hélices "Ratier Figeac", transmission " Hispano-Suiza"
Équipage 3
Photo 9, c'est N°2 et non 22 qui a fait la tournée aux USA
P.Moreau( Pilote BR941S de 1969 à 1974 et heureux!!)
Cordialement

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories