Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 13:54

    File5566_WEB.jpg     

Curtiss SB2C-5 "Helldiver" français      

 

© Jacques Moulin 2013  

 

  helldiver SB2C 3F 4 (2)

 

 

Profil mis à notre disposition gracieusement par Patrick Marchand.

 

http://profiles-galore.over-blog.com/article-26172483-6.html#anchorComment

 

Le SB2C fut le dernier avion de combat réalisé par la firme Curtiss pour l'US Navy, mais aussi leur premier bombardier monoplan. Le Curtiss Helldiver, en dépit de sa réputation d’être un avion difficile à piloter aux basses vitesses, mais il est reconnu comme l’appareil ayant détruit le plus grand nombre de cibles dans le guerre du Pacifique. Il entra en service en décembre 1942, il rejoignit la flotte en 1943, et constitua avec le Douglas SBD Dauntless l'équipe d'avions d'attaque de l'US Navy. Les SB2C furent construits à plus de 7200 exemplaires.

 

 

Photo 1 Matra-Helldiver 049 (2)

     

Un SB2C-5 Helldiver de la flottille 3-F, ailes repliées les supports roquettes sont bien visible. (Archives Thierry Matra)

 Photo 2 Matra-Helldiver 231 (2)

Un SB2C-5 Helldiver de la flottille 1-S, accidentés, et sur le ventre sur une piste en PSP. (Archives Thierry Matra)

 

Historique

 

Le Helldiver était le successeur du SBC torpilleur biplan lui aussi appelé Helldiver et également construit par Curtiss, un appareil commandé par la France mais jamais utilisé. Le SB2C était un bombardier en piqué monomoteur, monoplan à ailes basses et avec train escamotable. Le Helldiver pouvait transporter environ 500 kg de bombes ou une torpille, des améliorations postérieures ont inclus des points d'attaches supplémentaires et un moteur amélioré, un moteur Cyclone de la firme Wright. Il comportait deux canons de 20mm et des mitrailleuses de 7,62 mm dans l'habitacle arrière tirant en défense. Plusieurs versions furent réalisées :

 

Le SB2C-1,

 

Le SB2C-1C mieux armé,

 

Le SB2C-3 plus puissant,

 

Le SB2C-4 capables d'emporter des bombes ou des roquettes sous la voilure,

 

Le SB2C-5 avec des réservoirs plus volumineux et une hélice quadripales. C’est cette version qui fut utilisée après-guerre par l'Aéronautique Navale sur les porte-avions Arromanches, Bois-Belleau, Dixmude et La Fayette.

Une version, destinée à l'US Air Force, fut aussi prise en compte et désignée Curtiss A-25 Shrike.

 

Photo 3 Matra-Parmentier2 232 (2)-Hellediver

 

 

Deux Helldiver de la flottille 3-F en vol au-dessus de l’Indochine. (Archives Thierry Matra)  

 

Utilisation par la France.

 

L’aéronautique Navale française a utilisé le SB2C Helldiver 1950 à 1958. Ce fut entre 1949 et 1954, que la Marine Français à acheter aux USA 110 avions Helldiver SB2C-5 (100 en état de vol et 10 pour pièces) d’occasion pour remplacer leur vieux SBD-5 Dauntless qui étaient très usés par leurs campagnes d’Indochine. Les 26 premiers Helldiver seront livrés par le Dixmude en avril 1950, et équiperont les flottilles 3.F et 4.F dès avril 1950, puis la 9.F en 1951 ainsi que des escadrilles de servitude et d'entrainement des porte-avions Bois Belleau et Lafayette.

Ce fut principalement la 3.F qui les utilisera, cette unité sera équipé de SB2C-5 en 1950 en remplacement des Dauntless, elle conserva ces appareils jusqu’à sa dissolution, les SB2C-5 seront dernier avions à équiper la 3.F qui fut dissoute le 31 décembre 1954.

La flottille 4.F ne fait qu'un bref passage sur Helldiver car elle est très rapidement reconvertie sur Avenger dès 1951 pour équiper le porte-avions léger La Fayette.

La 9.F utilisera aussi ces appareils, lors de son tour d’opération pour une campagne en Extrême Orient de février 1952 à mai 1953, arrivant sur l'Arromanches et repartant sur le La Fayette. La 9F est alors réarmée avec des TBM Avenger dès août 1953.

 

Photo 4 File2626 (2)

 

Un Helldiver de la flottille 3-F au roulage. (Archives Thierry Matra) 

 

Après la fin de la guerre d’Indochine les SB2C furent rapatriés et versé à la SES de Karouba (en Tunisie) (avec les marques BZ) cet unité devint la flottille 4.S en 1955, les appareils furent alors marque 4.S. Les appareils au debout marqué BZ sont marqué 4.S à partir de 1955 toujours basés en Tunisie. Par la suite les appareils resteront à Karouba et en 1955 il restait au moins 3 SB2C à la 4.S, ils seront remplacé probablement entre 1956 en 1957 par d’autres type d’appareils quand le 4.S devint la flottille 5.S.

Les derniers Helldiver français volèrent jusqu'en septembre 1958.

Après leur retrait, les derniers appareils restant seront dirigés sur Rochefort, ou ils termineront leurs carrières, pour la formation des mécaniciens.    

  Photo 6 img470

 

Deux Helldiver de la flottille 9-F en vol au-dessus de l’Indochine. (DR) 

 

 

Caractéristiques

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur : Curtiss-Wright Corporation

Équipage : 2 (1 pilote, 1 opérateur radio/tireur).

Missions : Bombardier en piqué

Date du premier vol : 18 décembre 1940

Mise en service :         11 novembre 1943

Nombre construits :     7140

Dimensions

 

Envergure :                 15,15 m (6,90 m ailes repliées)

Longueur :                  11,20 m

Hauteur :                     3,94 m

Surface alaire :            39,2 m2

Masse

 

Masse à vide : 4870 kg

Masse avec armement : 6 202 kg

Charge utile :

Masse totale en charge : 7471 kg

 

Performances :

 

Vitesse maxi : 473 km/h

Vitesse de croisière : 394 km/h

Vitesse ascensionnelle : 498 m/mn

Autonomie :

Plafond : 7600 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action : 1900 km

Armement :

 

Interne : 2 canons de 20 mm (0.79 inch) (Hispano) avec 200 obus dans les ailes, et 2 mitrailleuses Browning M1919 de 7,62 mm (0.30 inch) à l'arrière, et environ 450 kg de bombes dans la soute.

Externe : Bombes de 250 kg sur chaque point d'attache.

Peut aussi être équipé de torpilles Mk 13-2 et de roquettes ou de bidons spéciaux (Napalm).

 

 

Communication radio :

 

Manque d’information

 

 

Photo 5 Matra Curtiss Helldiver JCS R (2)

 

Deux Helldiver de la flottille 3-F en vol au-dessus de l’Indochine. (Archives Thierry Matra)

 

 

 

Moteur

 

Marque : Wright

Nombre : 1

Type : R-2600 – 20 Twin Cyclone

Configuration : 14 cylindres en double étoiles.

Refroidissement : air

Suralimentation : oui

Puissance normale au sol : 1 700 ch

Puissance à :

Puissance au décollage : 1900 ch

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 155,60 mm

Course : 160,20 mm

Cylindré totale : 42,70 litres

Taux de compression : 6.9 :1

Poids à sec : 930 kg

Hélice

 

Marque : Curtiss Electric

Type :

Nombre de pales : 4

Diamètre : 3,69 m

 

Photo 7 img471 

 

       La fin des Helldiver  à Rochefort. (Archives J. Moulin).

 

  Photo 8 img472

 

     Le SB2C-5 Helldiver de la flottille 3-F n° 247 avec l’insigne sur l’écu règlementaire.

    

Photo 9 Curtiss Helldiver. phMatra

 

     Un Helldiver de la 3-F.

 

Photo 10 normal Helldiver Langevin Indo059 

         Un SB2C-5 Helldiver de la section de liaison du porte-avions Bois-Belleau (D’où le sigle BB) (DR)

  img348.jpg Un SB2C-5 Helldiver de la 3F (Archives J. Moulin)

 

 

 

© Jacques Moulin 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Jean Claude PITRA 07/03/2015 19:41

Bonsoir,
Une photo très intéressante concernant la fin des SB2C à Rochefort. On y voit sans conteste le Bréguet 731 "Bellatrix" venu lui aussi terminer sa carrière entre les mains inexpertes des apprentis mécaniciens de l'Aéronavale..J'étais présent lorsqu'il s'est posé sur la Charente pour la dernière fois.
Nostalgie du temps ou il faisait beaucoup d'écume dans le port de Toulon ! C'est aussi grâce à lui que je dois les vingt mille heures de vol passées sur bon nombre de types d'aéronefs différents et la planète parcourue dans tous les sens!.
Jean Claude PITRA. bellatrix53@free.fr

Avions de la Guerre d'Algérie 08/03/2015 07:48

Merci pour vos renseignement et votre nostalgie, partagé par beaucoup...
L'âge...
Jacques Moulin

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories