Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:33

File5565_WEB.jpg

 

 

Le Breguet 890 H

« Mercure »

 

 

 

© Jacques Moulin 2012

 

 

Br-890-H-img121-2

 

 

Profil du Br 890 H

 

 

          Le Breguet Br 890 Mercure était un projet d’avion de transport qui sortit en 1948, suite à deux marchés de prototypes.

 

Le premier était un avion civil, à l’époque les devises étaient rares et l’avion devait être équipé de moteurs français ou d’un moteur construit en France, le premier moteur choisit fut le Jumo 211, d’origine allemande construit par Arsenal. Mais il ne semble pas que ce dernier ait été fabriqué en série. Avec ce type de moteur, l’appareil se serait appelé Br 890J (J pour Jumo). Mais avant même le démarrage de la construction du prototype, l’impossibilité apparut rapidement d’utiliser ce type de moteur. Il fut donc décidé que le premier prototype serait équipé de deux Bristol « Hercules » 739 de 2.030 ch entraînant des hélices Rotol (le moteur Hercules devait être construit sous licence en France) et le prototype changea de nom pour devenir le Br 890H (H pour Hercules). 

 

 

Photo-1-Br-890H Archives Rostaing

 

Breguet Br 890H (Archives Rostaing). 

   

Une autre version fut lancée en parallèle : le Breguet Br 892 qui était le même avion mais quadrimoteur, équipé d’un autre type de propulseur : quatre moteurs Renault 12.S donnant 500 ch chacun (un moteur allemand, lui aussi, dérivé de l’Argus 411 TA produit en France par Renault). Le deuxième prototype devint le Br 892 R (R comme Renault) et, évidemment, la charge commerciale et la vitesse étaient plus faibles.

 

 

Photo-2-Br-890H Photo Musset, via Laurençot

 

Breguet Br 890H (Photo Musset via Laurençot)

 

   Le deuxième marché permit de développer un troisième prototype qui fut lancé par la suite. C’était une version militaire destinée à répondre au programme d’avion de transport militaire (programme n° 2081/48 du 12/8/48) qui allait conduire à la construction puis à la commande du Nord 2501 Noratlas. La version proposée par Breguet fut le Breguet 891, bimoteur à moteur SNECMA 14R (ex Gnome et Rhône 14 R) un moteur qui devait (?) donner 1.600 ch et qui était très prometteur en 1938, mais qui n’atteignit jamais les espoirs qu’il avait laissé entrevoir. 

 Photo-3-Br-890H SLHADA File0992

 

Breguet Br 890H (Archives SLHADA).

 

Une autre version baptisée Br 893 fut prévue. L’appareil devait être équipé de quatre turbopropulseurs Armstrong-Siddeley Mamba II. Etudiée en 1949, cette version ne fut pas suivie.  

Ces appareils, tous extérieurement identiques, étaient tout métal, à aile cantilever et train tricycle rétractable.

Aucun de ces appareils ne fut construit en série, ils furent néanmoins construits sous forme de prototypes qui volèrent :

 

- Le prototype Br 890 H n° 01, immatriculé F-WFRF. Premier vol le 5 avril 1950.

 

- Le prototype Br 891 R n° 01, immatriculé F-WFRB.

 

- Le prototype Br 892 S n° 01, immatriculé F-WFDO qui devint par la suite Br 890 H n° 02 et il conserva son immatriculation F-WFDO

 

     Photo-4-Br-891R-Gambu

Breguet Br 890H (Archives SLHADA).

 

Ces trois appareils étaient très similaires, c’étaient des monoplans aile haute de construction entièrement métallique, leur voilure était dérivée de celle des Breguet 781/500 avec le même profil, mais avec une technique de fabrication différente et une envergure modifiée. Cette voilure était équipée de dispositifs hypersustentateurs simplifiés, le bord d’attaque pouvait être équipé de système de dégivrage, soit thermique, soit pneumatique.

 

  Utilisation en AFN :

 

    Ce sont les prototypes du bimoteur Br 890 H n° 01 ou/et 02 qui furent utilisés pour le transport de produits et de matériel vers les centres d’essais du Sahara, et notamment à Colomb-Bechar et Reggan, probablement pour le compte du CEV où ces avions avaient été affectés. Curieusement, si nous avons pu obtenir la confirmation de cette utilisation, aucune photo de ces transports n’a été retrouvée. Il est possible que le secret militaire ait été trop strict.  

 

Photo-5-Br-892S-img184

   

 Breguet Br 891R (Archives Gambu).

 

Br-890-H-img121

 

 

 

 

Caractéristiques du Breguet 890 H

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

 

Constructeur : Breguet

Équipage :

Missions : Transport

Date du premier vol : 05/04/1950  

 

Dimensions

 

Envergure : 30,62 m

Longueur : 21,60 m

Hauteur :

Surface alaire : 101,20 m²

Charge allaire :  

 

Masse

 

Masse à vide : 12040 kg

Charge utile : 6210 kg

Masse totale en charge : 20000 kg

 

 

Performances :

 

Vitesse maxi : 380 km/h

Vitesse de croisière : 310 à 315 km/h à 1500 m

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie : 1000 km

Plafond :

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action :  

 

Moteur  

 

Marque : Bristol >> SNECMA

Nombre : 2

Type : Hercules 739

Configuration : 14 cylindres en double étoiles

Refroidissement : air

Suralimentation : oui centrifuge à deux vitesses

Puissance normale au sol : 2030 ch

Puissance à      : 

Puissance au décollage : 2068 ch

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 146 mm

Course : 165 mm

Cylindré totale : 38,7 litres

Taux de compression : 7.0 :1

 

 

Hélice   

 

Marque :

Type :

Nombre de pales :

Diamètre :

  Photo-6-Br-891-R_SLHADA--2-.jpg

 

Breguet Br 891R (Photo Yan, Archives SLHADA).

 

 

© Jacques Moulin 2012

 

 

 

 

 

Pour rédiger ce petit article nous avons utilisé l’article de notre regretté ami Jean Cuny publié dans le Trait d’Union n° 42 de juillet 1975, ainsi que divers textes écrits par Pierre Leyvastre (+) et Jean Cuny (+) sur le sujet.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories