Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 14:22
  

 

  File5566_WEB.jpg

 

Le Consolidated PBY

« CATALINA »

 

 

 

© Jacques Moulin 2011.

   

    PBY Aero1 8S 1Profils mis gracieusement à notre disposition par Patrick Marchand.

http://profiles-galore.over-blog.com/article-26172483-6.html#anchorComment.

 

Le premier vol du prototype du Consolidated 28, nom d'origine du projet, qui avait aussi la dénomination militaire XP3Y-1, eut lieu le 21 ou le 28 mars 1935 (les sources divergent).

Il fut le premier hydravion militaire U.S à avoir une voilure cantilever. Soixante PBY-1 furent très rapidement commandés la même année.

Les premiers exemplaires furent livrés en octobre 1936 à San Diego (Californie)  à la VP.11F  avec laquelle ils entreprirent bientôt des liaisons régulières vers Hawaii et le canal de Panama.

Suivront cinquante PBY-2 en 1937,  soixante-six PBY-3 et trente-trois PBY-4 qui étaient la première version équipés des « balcons » latéraux.  

Photo 2 Catalina 8F archives Matra     Catalina de la 8F en vol (Archive Thierry Matra).

  

Le Catalina était un hydravion patrouilleur amphibie qui pouvait être armé de bombes, de torpilles ou de charges de profondeur pour la lutte anti-sous-marine.

C'est l'un des appareils "multi-usages" les plus utilisés de la Seconde Guerre mondiale. Le Catalina a été initialement conçu comme un patrouilleur bombardier.

La Marine américaine envisageait un conflit dans l'océan Pacifique où les lignes de ravitaillement seraient essentielles et elle voulait un hydravion à long rayon d'action, capable à la fois d'assurer des missions de surveillance et de combat.

Il fut utilisé par toutes les armes (Marines, Navy et Air Force), des forces armées des États-Unis ainsi que par de nombreux pays alliés.

 

Photo 5 Catalina 22S WEB

Un Catalina de la 22.S.

 

La Marine adopta plusieurs hydravions, mais le Catalina a été le plus largement produit et utilisé.

Quoique lent, le Catalina était un appareil exceptionnellement fiable. Il fut utilisé pour une série de missions pour lesquelles il n'avait pas été prévu initialement.

Ainsi, il fut utilisé pour la lutte anti sous-marine, comme bombardier, comme avion d'escorte de convoi, comme avion-cargo, ainsi que comme avion de reconnaissance et appareil de secours pour les pilotes abattus en mer. Le Catalina a été construit à un grand nombre d'exemplaires et a été longtemps utilisé aujourd'hui pour la lutte contre les incendies (ce fut l'ancêtre des Canadair).

 

Principales versions

 

Modèle                 Période de production.                    Caractéristiques distinctives                       Quantité

 

PBY-1                    Septembre 1936-juin 1937            Modèle original                                                       60

PBY-2                    Mai 1937-février 1938                   Modifications mineures.                                          50

à la structure de la queue,

renforcement de la coque

PBY-3                    Novembre 1936-août 1938          Moteurs de puissance plus élevée                            66

 PBY-4                    Mai 1938-juin 1939                      Moteurs de puissance plus élevée,                            32

                                                                       gondoles latérales en verre acrylique

PBY-5                    Septembre 1940-juillet 1943         Moteurs de puissance plus élevée                         684

(carburant avec octane plus élevé),

PBY-5A                 Octobre 1941-janvier 1945           Train d’atterrissage rétractable                                802

actionné hydrauliquement,

modification des postes d’armement,

les réservoirs de carburant auto-étanches.

 

PBV-5B                                                                        Version amphibie de ci-dessus.

 

PBY-6A                  Janvier 1945 à mai 1945              Changements divers,                                               175

y compris un plus grand empennage vertical,

augmentation des réservoirs d’ailes,

et montage d’un radar.

On estime que 4.051 Catalina, Canso (Canada) et GST (fabrication en URSS) de toutes les versions ont été produits entre juin 1937 et mai 1945 pour l'US Navy, les forces aériennes de l'US Army, l'US Coast Guard, les nations alliées et les clients civils.

 

Photo 1 Catalina Photo Jubault WEB

Un Catalina au sol en 1960 (à noter la piste en PSP, plaques de sol servant à stabiliser le terrain).

 

Les 43 PBY-5A Catalina en service dans l'Aéronautique navale

(1943-1971)

 

En 1940, la Marine française, désireuse de rééquiper certaines de ses unités d'exploration (notamment les flottilles E4 et 10E) passa commande de 40 exemplaires du Consolidated 28 - 5MF (PBY Catalina). Les livraisons auraient dû débuter au cours du quatrième trimestre de 1940, pour se terminer en 1941. L'armistice intervint avant qu'un seul appareil n'ait pu être livré.

Cependant à partir de 1943, l'Aéronautique navale utilise 43 exemplaires et ce jusqu'en 1971. A noter qu'en 1946, deux OA-10A (ex-USAF) sont achetés (BuAer 434019 et 434063) et mis hors service en 1955. Ils sont désignés PBY-6A dans l'Aéronautique navale.

  Catalina 22-S Photo Menetret

Un Catalina PBY-5A de la 22S en vol. (Photo Menetret).

 

Escadrilles utilisatrices

 

- La flottille 6.F (avril 1943 - octobre 1944).

- La flottille 8.F (1944-1951).

- Les escadrilles 1.S, 2.S, 4.S, 5.S, 8.S, 12.S, 22.S et 56.S.

 

De 1951 à 1955, l'escadrille 1.S, basée à Lann-Bihoué, utilisa des Catalina qui opérèrent aux côtés des NC 701, N.1002 et SB2C-5 "Helldiver". En novembre et décembre 1954, un, puis deux Catalina furent déployés pendant la guerre d'Algérie pour soutenir ceux de la 4.S. Le 1er avril 1955, la 1.S devint 2.S.

De novembre 1952 à août 1957, l'escadrille 4.S opéra avec quatre à six Catalina depuis la Base d'Aéronautique navale de Lartigue (Tafaraoui, au sud d'Oran). Ils servirent durant la guerre d'Algérie dans des missions de surveillance, sauvetage maritime, entraînement au pilotage VSV (vol sans visibilité), au radar, à la navigation, liaisons et de transport. L’unité prend le numéro 5.S d'avril 1955 à fin 1956. Issue de la section d'entraînement et de servitudes de Karouba, la 5.S fut créée le 1er avril 1955 à Karouba sous l’appellation initiale 4.S. Cette formation fut rebaptisée 5.S le 1er janvier 1957. Les Catalina furent utilisés jusqu'en 1958. Ils ont été engagés notamment dans la guerre d'Algérie.

A la fin de l'année 1950, la 8.S reçut trois Catalina de la 8.F, alors fraîchement transformée sur Privateer.

 Catalina 22S Photo Menetret     Un Catalina probablement à Agadir ou à Lartigue (Photo Menetret).

 

Enfin, l'Ecole du Personnel Volant devient le 1er janvier 1946 l'escadrille 52.S (1er). Elle change de nouveau de désignation le 1er octobre 1948 pour se transformer en "escadrille 56.S et École du Personnel Volant et Radariste». Elle utilisa plusieurs Catalina de fin 1944 à 1955, à partir d'Agadir (Maroc) (février 1943 - avril 1944), Thiersville (Algérie) (avril 1944 - octobre 1944), Lartigue (Algérie) (octobre 1944-février 1951) et de nouveau Agadir.

La dernière unité utilisatrice fut la SL-PAC (1964-1971). (SL-PAC = Section de Liaison du Pacifique)

 Photo 4 Catalina de la 22S WEB

Un Catalina de la 22.S.

 

En 1970, les trois derniers Catalina soutinrent la campagne de tirs nucléaires de 1970 dans le Pacifique. Le 31 décembre 1971, la SL-PAC fut dissoute.

Les amphibies furent stockés à Faaa (Tahiti), puis revendus au Chili en mars 1972. 

 

 Repro-Catalina WEB 

 

Caractéristiques PBY 5 A Catalina

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur : Consolidated

Équipage : 8 à 16

Missions : Reconnaissance

Date du premier vol : 21/28 mars 1935

Constructions : tout métal

 

Dimensions

 

Envergure : 31,70 m

Longueur : 19,47 m

Hauteur : 5,76 m

Surface alaire :

Charge allaire :

 

Masse

 

Masse à vide : 7974 kg

Charge utile :

Masse totale en charge décollage sur terre: 15400 kg

Masse totale en charge décollage sur l’eau: 13500 kg

 

Performances :

 

Vitesse maxi :

Vitesse de croisière :300 km/h à 3200 m

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond pratique : 7300 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action : 6500 km

 

Armement :

Fixe :

Externe :

 

Communication radio :

 

MF : émetteur MF G09 MF/HF récepteur ABB

HF émetteur ATB récepteur OC phonie

SCR 300 UHF SCR 522 ou TR 1430

Plus Radars.

 

Moteur

 

 

Marque : Pratt & Whitney

Nombre : 2

Type : R 1830 -92

Configuration : 14 cylindres en double étoile « Twin Wasp

Refroidissement : air

Suralimentation : oui

Puissance normale au sol : 1200 ch à 2700 t/mn

Puissance à     

Puissance au décollage :

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 139,70 mm

Course : 139,70 mm

Cylindré totale : 30 litres

Taux de compression : 6,7

 

Hélice

Marque :

Type :

Nombre de pales : 3

Diamètre :

 

 Photo 5 Catalina 22S WEB

Un Catalina de la 22.S     

 

  Catalina-Air-France.jpg

     Un PBY 5A aux couleurs d'Air France le n° 9791 F-BBCD, plusieurs Catalina ont été au registre Veritas. Celui-ci était un appareil construit au Canada. (DR)

 

Catalina-Francais.jpg  

Le Catalina PBY-5 n° 9747 F-BBCB, "civilisé", les tourelles sont supprimées. (DR)

 

 

Extrait de la notice U.S. des PBY-5A "Catalina"

  

   Catalina 1 (2)

  

Catalina 2 (2)

 

 

 

 Catalina 3 (2)

 

  

   Catalina 4 (2)

  

 

Catalina 5 (2)

 

  Catalina 6 (2)

 

 

 Catalina 7 (2)

 

 

Catalina 8 (2)

 

 

 

 

 

 

 

© Jacques Moulin 2011.

 

Depuis l'écriture de cet article de 2011  un livre sur le sujet a été publié en septembre 2013 par l'APA sous la signature de Jean Jacques Petit (16 €) 

APA (Association pour la Préservation du Patrimopine Aéronautique 6 rue des Courlis 40280 Saint Pierre du Mont.

 

Article publié dans l'Ancien d'Algérie n° 498 de juin-juillet 2011.

 

Cet article est le dernier publié par « l'Ancien d'Algérie », mais nous continuerons la publication sur ce blog.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Hydravion
commenter cet article

commentaires

patrick15 01/07/2011 07:25


bel article


Avions de la Guerre d'Algérie 02/07/2011 17:07



Mezrci de votre appréciation



Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories