Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 09:58

File5565_WEB.jpg

 

Republic F-47 /P-47 "Thunderbolt"

 

 

© Jacques Moulin 2007 revu en 2012.

 

 

File0984 WEB

 

Cette très intéressante photo, communiquée par F. Boulogne, représente cinq Republic F-47 de la 20e  Escadre de chasse. Ils appartiennent à I'EC2/20 «Ouarsenis». Cette photo a été prise entre juin et juillet 1958. (1)

 

Ce mois-ci nous avons une belle photo, communiquée par un lecteur, qui nous permet de parler d'un appareil très connu par ailleurs qui fut utilisé en très grand nombre pendant la fin de la Deuxième Guerre mondiale, principalement par les Alliés, mais il fut aussi utilisé en Algérie.

 

 P-47D

 Profil publié avec l'aimable autorisation de Patrice Gaubert.

 

Le Republic F-47 était un avion de chasse lourde qui datait de 1940. Alors baptisé P-47, ce fut le chasseur à longue distance favori des Américains en Europe pendant la dernière guerre, dans ses diverses versions. Il fut construit jusqu'en 1945 à plus de 15.000 exemplaires.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, où il s'illustra comme escorteur des bombardiers américains (ceux qui bombardaient de jour), la France Libre possédait aussi plusieurs unités importantes utilisant ce type d'avion contre l'Allemagne, avec des victoires et quelques pertes.

Ces avions de chasse fortement armés étaient utilisés comme avions d’attaque au sol. Cet appareil était principalement utilisé par les Français dans la fonction de chasseur-bombardier.

Non utilisé pendant la guerre d'Indochine, sans que l'on ne sache vraiment pourquoi, cet appareil très solide et très bien armé fut abondamment utilisé par l'Armée de l'Air en Algérie.

L'avion a été utilisé en opération pour l'appui-feu "lourd", de novembre 1954 à juin 1960, avant d'être remplacé par les «Skyraider» arrivés à partir de février 1960.

Comme beaucoup d'avions dans la guerre d'Algérie, son nombre limité ne permit pas de le voir sur toutes les zones de combat.

Il semble que le plus grand nombre d'appareils en ligne ait été de 36 vers 1955-1956, ramené à 24 à partir de 1958, suite à l'usure pour un avion de cet âge.

           Son moteur Pratt & Whitney R-2800-21 «double-Wasp» de 2.300 ch était très puissant et permettait une vitesse proche de 700 km/h à 9.000 m, une altitude sans intérêt dans une guerre où les adversaires n'avaient aucuns moyens aériens.

 

  DerniersF-47-Telergma fin57-2 Garnier WEB

Un des derniers P-47D-30-RA  à Télergma (fin 1957/début 1958) (Photo Garnier).

   

Son armement normal était de 8 mitrailleuses Browning M-2 de 0,50 inch (soit 12,7 mm, une arme bien connue) montées dans les ailes, ce qui lui donnait une puissance de feu importante.

Pourtant il ne semble pas que ce soit avec ce type d'armement que ces avions furent utilisés, mais avec, ils pouvaient larguer, en paquetage ou en unitaire, des bombes de 450, 200, 50 ou 10 kg, ainsi que des roquettes.

Pendant longtemps, le (P) F-47 a constitué, avec le Mistral, le gros des forces au niveau de la chasse lourde (B-26 mis à part), avant que ne soient mis en service les AD-4N « Skyraider ».

Les unités utilisatrices étaient EEC 1/17 < EEOC 1/17 de mai 1952 à mars 1956 ; EC 1/20 d’avril 1956 à novembre 1957, EC 2/20 d’avril 1956 à juin 1960. C’est à partir du début de 1951 que l’on voit apparaître de façon continuelle dans les rapports la désignation de F-47 venant remplacer celle de P-47D.

En effet depuis 1948 aux USA, les appellations des appareils avaient été modifiées et le terme P pour « Poursuite » avait été remplacé par F pour « Fighter ».

Tous les anciens pilotes rencontrés en gardaient un souvenir ému et se félicitaient de sa très grande autonomie.          

 

© Jacques Moulin 2007 revu en 2009.

 

 

                  (1) le s/n 44-90144/20-QH a été en service du 25/03/58 au 26/10/59.

- le s/n 44-89788/20-QB a été en service du 18/06/58 au 22/07/58.

- le s/n 44-90024/20-QA a été en service du 02/04/58 au 02/08/60.

- le s/n 44-89968/20-QZ a été en service du 17/05/58 au 28/04/60.

- le s/n 44-33401/20-QM a été en service du 30/04/58 au 23/05/60.

 

 

 F-47 CIEES PhotoLiberto-Gil. WEB

Ci-dessus, à Colomb-Béchar en décembre 1956 un F/P-47 avec l'insigne du CIEES 343, alors basé à Colomb-Béchar, qui comptait encore 2 F-47 à cette époque (n° 44-33409 et 44-20664, en compte à la BA 145, qui ont quitté l'unité en février 1957). L'insigne représente une croix saharienne traversée par un engin cible vert. (Photo Liberto Gil).

 

  DerniersF-47-Telergma fin57-3 Garnier WEB

 

 Un des derniers P-47 à Télergma fin 1957 début 1958 (Photo Garnier).

 

 Remerciements à F. Boulogne, Liberto Gil et à Alain Crosnier.

 

 

 

Fiche technique du P-47 D Thunderbolt :

 

    File7884 WEB

Un P-47 à Telergma.   

 

 Fiche technique du P-47 D Thunderbolt :

 

Caractéristiques

 

Constructeur : Republic

Équipage : 1

Missions : Chasse et attaque sol

Date du premier vol :

 

Dimensions

 

Envergure : 12,42 m

Longueur : 11,02 m

Hauteur : 4,47 m

Surface alaire : 26,6 m²

Charge allaire :

 

Masse

 

Masse à vide : 4510 kg

Charge utile :

Masse totale en charge : 6000 kg environ

 

Performances :

 

Vitesse maxi à 9000 m :690 km/h

Vitesse de croisière : 560 km/h

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond : 12500 m

Distance franchissable : 2000 km

Altitude de croisière :

Rayon d’action : 3000 km avec réservoirs supplémentaires

 

Armement :

 

Fixe : 8 mitrailleuses Browning de .50 (12,7 mm)

Embarquable : 1135 kg  de charges externes diverses

 

Communication radio :

 

 

 

Moteur

 

 

Marque : Pratt &Whitney

Type : R 2800-59

Configuration : 18 cylindres en double étoile.

Refroidissement : air

Suralimentation : oui

Puissance normale au sol : 2535 ch

Puissance à         :

Puissance au décollage :

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 146 mm

Course : 152 mm

Cylindré totale : 45,880 l

Taux de compression :   

 

 

 Utilisateurs majeurs de P-47D en AFN

 

 

EEC 1/17 >EEOC 1/17 - Oran-La-Sénia                      05/1952>03/1956

 

EC 1/20 Aurès-Némentcha - Oran-La-Sénia                04/1956>11/1957

 

EC 2/20 Ouarsenis - Oran-La-Sénia > Boufarik          04/1956>06/1960

 

 

 

Cet article a été publié dans l'Ancien d'Algérie n° 457 de mai 2007.

 

img724 

     

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

LEHERISSIER 05/04/2015 06:07

Bonjour

concernant la non utilisation des P-47 en Indochine, il semblerait que les Américains aient refusé à la France l'utilisation de ces avions, la France étant " vu " par eux à ce moment du conflit comme force d'occupation coloniale. Vers 1950 nous sommes " devenus " défenseur du monde livre, ce qui du point de vu US était beaucoup plus acceptable....
Etant à moitié Vietnamien par ma mère, mon était commando marine en 54 avant sa démobilisation et son entrée à l'aviation civile de Saïgon comme électricien radio, je me suis un peu intéressé à ce conflit.
Cordialement

Lamothe matthieu 08/01/2011 02:41


bonjour

je visionnais votre site internet avec mon père ancien mecano de l'air pendant l'Algérie et nous avons observé une "probable" erreur sur l'avant-dernière photo de cet article: il semblerai que les
2 appareil en virage sur l'aile serait plus des skyraider's que des P47 thunderbolt.


ps: je vais scanner d'ancienne photos en NB de mon père datant de l'Algérie et du Maroc afin que vous puissiez agrandir votre base de données

Cordialement Lamothe Matthieu Matelot mais fils d'Arpette P14 .


Avions de la Guerre d'Algérie 08/01/2011 08:32



Exact vous avez raison j'ai rectifié.


Vous pouvez me contacter a


Aviation@dbmail.com


Jacques MOULIN



Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories