Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 10:45
File7596 WEB
 
Morane-Saulnier 472/475
« Vanneau »
 
 
 
© Jacques Moulin 2011
 
 
 
 
MS-472
 
 
MS 474 AERO 56 S 22
  MS 475-Vanneau
    
 Profils mis à notre disposition gracieusement par Patrick Marchand.
 
img258.jpg
 
Le prototype (n° 01) du MS.470 (Photo Alix).
 
L’origine de cette famille d’avions  d’entraînement biplaces en tandem avait vu le jour en 1936 pour la formation des pilotes au vol de chasse sur des avions rapides. Ce type d’appareil manquait dans la gamme des avions de l’Armée de l’Air. Divers prototypes furent réalisés dont le Morane-Saulnier 430 exposé au salon de 1936. Il vola pour la première fois le 3 mars 1937. Il était équipé d’un moteur Salmson 9 Ag de 390 ch. Mais, vu le délai trop important nécessaire au développement du prototype, il fut abandonné et l’Armée de l’Air commanda aux USA des avions type BT-9 (NAA 57) qui était l’ancêtre des AT-6 (futur T-6G).Photo 1 MS 474 Marine WEB     
Photo du MS. 474 n°219 de la Marine.

 

 

 
 
Malgré l’armistice de juin 1940, le bureau d’études de la société Morane-Saulnier (société non nationalisée) reprit l’étude d’un avion d’entraînement avancé, pour l’après-guerre.
 
Le prototype fut donc étudié pendant la guerre, il fut appelé MS.470 et le prototype, construit sous l’Occupation à la barbe des Allemands, terminé lors de la Libération du sud de la France, effectue son premier vol le 22 décembre 1944. Les essais assez réussis conduisent à une commande destinée à l'Armée de l'Air, mais dans une version modifiée, le MS.472 baptisé « Vanneau ».
 
 
 Photo 3 MS 475 Photo Doucelin WEB
      
Une belle rangée de MS.475 armés (photo Doucelin).
 
Le « Vanneau » avait une aile basse cantilever monoplan avec un poste de pilotage aménagé pour un pilote et un élève placés en tandem sous une longue verrière. Il était pourvu d’un train d'atterrissage rétractable et le prototype était équipé d’un moteur Gnome et Rhône 14M de 700 ch (522 kW), un type de moteur en étoile disponible en France, même s’il datait de l’avant-guerre, mais il était stocké, donc disponible et déjà payé par l’Etat.
 
 Photo 4 MS 477-1 WEB
 
MS.477 n° 1.
 
Le premier appareil de série effectua son premier vol le 12 décembre 1945, les appareils de la commande initiale furent livrés à l'Armée de l'Air à partir de décembre 1946.
 
En décembre 1947, la Marine Nationale française a reçu 70 appareils d’une variante modifiée dénommée MS.474 destinée initialement à une utilisation sur porte-avions. Ils étaient (initialement) munis d’une crosse d’appontage mais, faute de porte-avions, ils furent utilisés à terre et souvent avec la crosse démontée.
 
  
Photo 5 MS 472 en vol WEB
 
MS.472 en vol.
 
Une autre version de l’appareil, le MS.475, fut produite à partir de 1950. Cet appareil avait des différences mineures avec le MS.472. Son moteur en ligne était un Hispano-Suiza 12Y -45 V 12 de 850 ch (634 kW), plus puissant et qui datait lui aussi de l’avant-guerre (il était très proche de celui qui équipait les Dewoitine 520). Cent quatre-vingt-dix-neuf de ces appareils furent construits pour l’Armée de l’Air.
  
Photo 6 MS 472 WEB

MS.472 en vol.

 

Ce moteur ne devait pas provoquer les inconvénients de centrage arrière rencontrés avec les versions précédentes, surtout celles qui étaient équipées de moteur Gnome et Rhône. Cette version effectua son premier vol le 8 août 1947 et entrera en service en 1951 à Meknès (au Maroc). Retiré rapidement, il sera affecté dans les CER (Centre d’entraînement des réserves), avant d’être utilisé en Algérie.

Par la suite diverses versions, non suivies, furent étudiées : un MS.475 a été modifié comme le MS.476 avec une augmentation de la surface de l'aile et un autre MS.475 fut équipé d'un moteur Renault 12S-02 de 495 ch, dénommé MS.477 en 1950.

 
Photo 7 MS 475-1 WEB
 
MS.475 n° 395.
 
Une version du MS.472, le n° 295, a été modifiée en 1952 pour recevoir un moteur SNECMA 14X Super Mars de 830 ch, c’était le MS.479. Mais le développement de cette version ne fut pas suivi, le prototype vola pour la première fois le 4 mars 1952, il fut rapidement abandonné.
 
Photo 8 Un MS 475 Accidenté en AFN WEB
     .
Un MS.475 accidenté en AFN.
Les lance-roquettes et les lance-bombes sont visibles sous l'aile gauche
 
Les « Vanneau » sont restés en service dans l'Armée de l'Air et la Marine jusqu'à la fin des années 1960.
Donc trois versions ont été effectivement utilisées par la France dont deux seulement dans les combats en Algérie : les MS.472 et 475, d’abord comme avions d’entraînement puis comme avions d’appui, en les équipant de mitrailleuses dans les ailes et de lance-roquettes sous les ailes, mais ils furent rapidement remplacés à partir de 1957 par les T-6. Il ne semble pas que la Marine ait utilisé ses MS.474 en Algérie.
 
 
Viseur-SIPAbis WEB 
 
 
Variantes :
 
MS.470
 
Prototype équipé d’un moteur Gnome et Rhône 14M-05 de 700 ch en étoile, un exemplaire construit.
 
MS.472 « Vanneau II »
 
Production variante pour l'Armée de l'Air équipé du même moteur 14M-05 ou d’un 14M-04, trois prototypes et une production de 230 avions.
 
MS.474 « Vanneau IV »
 
Variante capable de se poser sur porte-avions pour la Marine française, avec le même moteur. 70 appareils construits.
 
MS.475 « Vanneau V »
 
Version améliorée pour l'Armée de l'Air, équipé d’un moteur Hispano-Suiza 12Y-45
 
moteur V12, de 850 ch. 200 appareils construits.
 
MS.476
 
Une modification d’un MS.475 avec augmentation de la surface des ailes.
 
MS.477
 
Un MS.475 propulsé par un moteur Renault 12S-02. Un seul prototype construit.
 
MS.478
 
Version étudiée pour être équipée d’un moteur Isotta Fraschini Delta, non construit.
 
MS.479
 
Développé en 1952 à partir d’un MS.475 n° 295 équipé d’un moteur SNECMA 14X
 
« Super Mars » de 830 ch. Un seul exemplaire construit.
 
 
 
File6310 WEB

 

   

Caractéristiques des MS 472 « Vanneau 2 »
 
(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)
 
Constructeur : Morane-Saulnier
Équipage : 2
Missions : entrainement puis appui feu
Date du premier vol : 12/12/45
Constructions : métallique
 
Dimensions
Envergure : 10,65 m
Longueur : 8,60 m
Hauteur :
Surface alaire : 17,30 m²
Charge allaire : 137,5 kg/m²
 
Masse
Masse à vide : 1690 kg
Charge utile : 688 kg
Masse totale en charge : 2378 kg
 
Performances :
Vitesse maxi à 2000 m : 468 km/h
Vitesse de croisière : 415 km/h
Vitesse ascensionnelle : temps de monter à 5000 m10 mn 32 s
Autonomie : 1350 km
 
Moteur
 
Marque : Gnome et Rhône
Nombre : 1
Type : 14 M 05
Configuration : 14 cylindres en double étoiles.
Refroidissement : air
Suralimentation : oui
Puissance normale au sol : 570 ch
Puissance à      :  
Puissance au décollage :
Equivalent puissance :
Régime de l’hélice : 2140 t/mn
Alésage : 122 mm
Course : 116 mm
Cylindré totale : 19 litres
Taux de compression : 6,5 :1
 
Hélice
Marque : Ratier
Type :
Nombre de pales :
Diamètre : 2,55 m
     

Caractéristiques MS 472 « Vanneau 4 »

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur : Morane Saulnier

Équipage : 2

Missions : entrainement

Date du premier vol : 27/02/0947

Constructions :

 

Dimensions

Envergure : 10,65 m

Longueur : 8,60 m

Hauteur : 3,61 m

Surface alaire :

Charge allaire :

 

Masse

Masse à vide :

Charge utile :

Masse totale en charge : 2400 kg

 

Performances :

Vitesse maxi : 460 km/h

Vitesse de croisière :

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond :

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action :

 

Moteur

 

Marque : Gnome et Rhône

Nombre : 1

Type : 14-M-04

Configuration : 14 cylindres en doubles étoiles

Refroidissement : air

Suralimentation : oui

Puissance normale au sol : 570 ch

Puissance à      :  

Puissance au décollage :

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice : 2140 t/mn

Alésage : 122 mm

Course : 116 mm

Cylindré totale : 19 litres

Taux de compression : 6,5 :1

 

Hélice

Marque : CGEA

Type :

Nombre de pales :

Diamètre : 2,70 m

 

 

Caractéristiques des MS 475 « Vanneau 5 »

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur : Morane Saulnier

Équipage : 2

Missions : entrainement appui-feu

Date du premier vol : 8/8/47

Constructions : Métallique

 

Dimensions

Envergure : 10,65 m

Longueur : 9,05 m

Hauteur : 3,62 m

Surface alaire : 17,30 m²

Charge allaire :

 

Masse

Masse à vide : 2351 kg

Charge utile :

Masse totale en charge : 3125 kg

 

Performances :

Vitesse maxi : 445 km/h

Vitesse de croisière :

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond pratique : 8500 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action : 1500 km

 

Moteur

 

Marque : Hispano-Suiza

Nombre : 1

Type : 12 y-45 V12

Configuration : 12 cylindres V 8

Refroidissement : liquide

Suralimentation : compresseur Planiol-Szydlowski

Puissance normale au sol : 860 ch à 2400 t/mn

Puissance à      :  

Puissance au décollage :

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 150 mm

Course : 170 mm

Cylindré totale : 36 litres

Taux de compression : 7 :1

 

Hélice

Marque :

Type :

Nombre de pales :

Diamètre :

 

   
 
img259.jpg
 
Fuselage de MS 472 en construction a la SNCASO à Bouguenais.
  Photo 9 MS 475 web
 
                                               MS 475 n° 395
 
 
 
 
© Jacques Moulin 2011.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
       
   
     

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories