Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 08:35

File5565_WEB.jpg 

Vultee BT-13 «Valiant»

 

 

© Jacques Moulin 2013.

 

VulteeBT13 Meknès 

 

Profil mis gracieusement à notre disposition par Olivier Beernaert.

 

Le Vultee BT-13 «Valiant» était un avion d’entraînement américain conçu avant la Seconde Guerre mondiale. Intermédiaire entre les PT-17 et les T-6, c’était un appareil assez puissant mais assez simple, sans train rentrant, construit par la Société des avions Vultee pour l’U.S.A.A.C., et plus tard pour l'U.S.A.F. Une variante ultérieure du BT-13 sera connue sous l’appellation de BT-15, une autre version pour l’entraînement des pilotes de l’US Navy était désignée comme SNV.

 

Photo 1 BT13-mosser via Dan.Gilberti  

 Mécaniciens devant un BT-13 français, probablement à Meknès (photo Moser via Gilberti)

Photo 10 Vultee SNV-1-img467   

Un SNV-1 (BT-13 de US Navy) n° 34278, la cocarde US est recouverte, probablement pour une vente à l’étranger, nous ne savons pas à quoi correspond le n° 495 sur le capot moteur et sous l’aile gauche.    

 

En janvier 1938, Jerry Vultee entreprit avec son épouse une tournée de promotion sur la côte Est des États-Unis afin de tenter de convaincre l’Air Corps d’acheter ses avions. Le couple voyageait à bord d’un Stinson Reliant piloté par Vultee lui-même. Sur la route du retour, ils furent pris dans une tempête de neige et on ne retrouva les corps que deux jours plus tard, leur appareil s’étant écrasé sur les pentes du mont Wilson. Evidemment cette disparition brutale entraîna de profonds changements chez le constructeur ce fut Richard W. Millar qui devint vice-président et nomma Richard Palmer à la tête du bureau d’études. Palmer avait été l’assistant de Jerry Vultee entre 1932 et 1934 avant de rejoindre Howard Hughes.

 

Photo 2 img235BT13

 

 Un Vultee BT-13 français non identifié.   

 

En 1938, après ce malheureux accident d’avion, Richard Palmer reprit donc le projet de chasseur (A-19) dont Jerry Vultee avait démarré l’étude. Il décida de décliner ce projet en plusieurs versions : un biplace d’entraînement avancé, un biplace d’entraînement de base (BT-13 Valiant), un chasseur (P-66 Vanguard) et un bombardier en piqué (A-31/A-35 Vengeance). Seul le BT-13 et le A.31 /A.35 Vengeance furent produits en série durant la Seconde Guerre mondiale.

Donc malgré la disparition du constructeur, la visite qu’il avait effectuée sur la côte Est vit l’USAAC passer commande de sept prototypes de chasseur YA-19 (P.66), qui firent perdre 60 000 US $ à l’entreprise mais permirent le maintien de son activité malgré la disparition de Vultee.

 

Photo 3 consolidated-vultee-bt-13-trainer 

   Un BT 13 US en vol.

 

Conception et développement.

 

Le Vultee BT-13 était un avion d’entraînement de base qui servit à la formation de nombreux pilotes de chasse pendant la Seconde Guerre mondiale. Il suivait dans la progression les premiers pas sur les PT-17 "Kaydet" et avant la transformation sur les avions d’arme.

Le BT-13 avait un moteur plus puissant et était plus rapide et plus lourd que les "Kaydet". Il permettait aussi d’entrainer les élèves pilotes à l’utilisation de quelques procédures nouvelles, communications radio, les volets d'atterrissage et l’hélice à pas variable à deux positions Hamilton Standard. Le seul problème était l’absence de train rétractable, de ce fait l’avion était également dépourvu de système hydraulique.

Comme le type de moteur équipant l’appareil était très demandé, une version équipée d’un autre moteur fut lancée, ce fut le BT-15 équipé de moteur Wright R-975 -11.

L’US Navy de son côté adopta l'avion BT-13 sous le nom de SNV.

L’USAAC avait pris acte des améliorations apportées à l'appareil et en août 1939, le BT-13 fut commandé. La commande initiale était de 300 avions avec un Pratt & Whitney R-985 -25 en étoile et la première tranche a été acceptée par le USAAC en juin 1940.

Le BT-13A a été produit en 7 037 exemplaires et ne diffère que par l'utilisation d'un Pratt & Whitney R-985 -AN-1 sans capot. Furent aussi construits 1 125 BT-13B qui ne différaient du modèle A que par une modification du circuit électrique qui était de 24 v au lieu de 12 v sur le modèle A.

 

Photo 5 File2001BT-13-US

 

 Un autre BT-13 US, cet appareil est dans la série de numéros des appareils utilisés par la France donc il est possible qu’il ait été livré avec les marques US et que cette photo soit prise au Maroc. D’ailleurs il semble avoir un drapeau bleu blanc rouge sur la dérive...

 

 

L'US Navy a commandé l'avion ainsi et pris en compte 1 150 BT-13A désignés SNV-1, la Marine commanda aussi des BT-13B redésignés SNV-2.

La version désignée BT-15 était presque semblable mais utilisait un autre type de moteur : le Wright R-975 -11, qui avait l’intérêt d’être plus facilement disponible.

Le BT-13 était un bon avion qui permit à des centaines de pilotes de maîtriser le vol sur un appareil monomoteur puissant.

Le BT-13 n’était pas sans défauts, il vibrait beaucoup, et parfois la queue qui était fixée avec seulement trois boulons arriva à poser des problèmes, finalement la Marine restreignit les possibilités de voltige et de manœuvres violentes.

La Marine remplaça le BT-13 à partir de mai 1945 par le SNJ (AT-6) la version marine du AT.6. L'Armée pour sa part avait déjà remplacé les BT-13 par des  AT-6 avant la fin de la guerre.

A noter que plusieurs BT-13 survivant aux USA furent modifiés pour ressembler à des avions japonais « Val » pour le célèbre film « Tora…Tora…Tora… »

 

 

Photo 4 220px-Vultee Valiant production Downey CA 1943

Chaine de montage des Vultee BT-13 au USA.    

 

Utilisation par la France.

 

Lors de la remise en route en 1943 des écoles de formation de pilotes au Maroc, les Américains nous fournirent une petite quantité (environ 27 appareils) de BT-13, pour remplacer les avions de fabrication française datant d’avant-guerre et qui arrivaient pour beaucoup à bout de potentiel.

Ces avions utilisés essentiellement par les écoles du Maroc furent rapidement remplacés par les T-6, Harvard et SNJ dans les écoles de pilotage. Les derniers Vultee BT-13 semblent avoir disparu de l’inventaire de l’Armée de l’Air peu après 1952.

  Photo 6 img258

 

Un autre BT-13 US.  

 

BT-13 livrés à l’AA au Maroc et présent entre fin 44 début 1945

 

 

42-90547,

42-90548,

42-90549,

42-90550,

42-90551,

42-90552,

42-90553,

42-90554,

42-90555,

42-90556,

42-90557,

42-90558,

42-90559,

42-90560, 

42-90561,

42-90562,

42-90563,

42-90564,

42-90565,

42-90566,

42-90567,

42-90568,

42-90569,

42-90570,

42-90571,

42-90572,

42-90573,

42-90574.


Photo 11 Vultee BT 13 BA Meknes 1952

   

Vultee BT-13 à Meknès en 1952.  

 

Caractéristiques des Vultee BT-13.

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés)

 

Constructeur : Vultee

Équipage : 1+1

Missions : entrainement

Date du premier vol :

Constructions :

 

Dimensions

Envergure :                 12,80 m

Longueur :                    8,79 m

Hauteur :                       3,51 m

Surface alaire :            22 m²

Charge allaire :

 

Masse

Masse à vide :                         1 531 kg

Charge utile :

Masse totale au décollage :     2 039 kg

 

Performances :

Vitesse maxi :                         290 km/h

Vitesse de croisière :

Vitesse ascensionnelle :

Autonomie :

Plafond pratique :                   600 m

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action :                      1 167 km

 

Communication radio :

 

Non connu

 

Moteur

 

Marque : Pratt et Whitney

Nombre : 1

Type : R-985-AN-1

Configuration : 9 cylindres en simple étoile

Refroidissement : air

Suralimentation : oui, General Electric Simple vitesse compresseur à engrenages centrifuge, avec turbine entraînée à 10 fois la vitesse du vilebrequin.

Puissance normale au sol : 450 ch

Puissance à 2 200 m : 400 ch

Puissance au décollage :

Equivalent puissance :

Régime de l’hélice :

Alésage : 131,76 mm

Course : 131,76 mm

Cylindré totale : 16,15 litres

Taux de compression : 5 :1

Type de carburant: 80/87 de qualité de l'essence aviation.

 

Hélice

Marque :

Type :

Nombre de pales : 2

Diamètre :

  Photo 12 img528-copie-1

 

Vultee BT-13 à Meknès en 1952 (Collection Marcel Fluet).

 

 

 

© Jacques Moulin 2013.

 

 

Documents extraits de la Notice constructeur.

 

 

BT-13-5 (2) 

 

BT-13-2 (2)

 

 

BT-13-6 (2) 

 

 

BT-13-8 (2) 

 

 

 

BT-13-9 (2) 

 

 

 

 

BT-13-10 (2) 

 

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories