Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 08:47

                                                            File5565_WEB.jpg

 

North American F-100 D et F

français

 

© Jacques Moulin 2013

 

Profil 1 F100D 11MP 42248 

 

Profil offert gracieusement par son auteur Jacques Davy

http://www.aeroprofils.com/

 

Le North American F-100 Super Sabre était un avion de chasse supersonique qui a servi à la United States Air Force (USAF) de 1954 à 1971 et avec l’Air National Guard (ANG) jusqu'en 1979. Développé par North American pour l’Armée de l’Air US, il a été le premier appareil de l'US Air Force capable d’atteindre une vitesse supersonique en palier. Le F-100 a été initialement conçu par North American Aviation pour obtenir une performance supérieure à son prédécesseur le F-86 Sabre, qui était un chasseur de supériorité aérienne. Ce fut le premier appareil de la série « Century », une série de chasseurs supersoniques de l'US Air Force. (La série Century comprenait le McDonnel F-101 Voodoo, le Convair F-102 Delta Dagger, le Lockheed F-104 Starfigther, le Republic F-105 Thunderchief et le Convair F-106 Delta Dart).

 

Photo 1 File2220 (2)

1 –  F-100D-5-NA S/n 42135 du GC 1/11 Roussillon (insigne Masque africain) appareil non codé, (DR)

 

Généralités :

 

En janvier 1951, la société North American Aviation présente à la United States Air Force une proposition non sollicitée pour un chasseur supersonique. Nommé Sabre 45 en raison de son aile en flèche à 45°, il voulait être une évolution du F-86 Sabre. La maquette a été inspectée le 7 juillet 1951 et, après plus d'une centaine de modifications, le nouvel avion a été accepté et désigné F-100. L'utilisation de titane dans la structure était importante. Le 3 janvier 1952, l'US Air Force commandait deux prototypes suivis par une première commande de vingt-trois F-100AS en février 1952.

Le prototype baptisé YF-100A effectua son premier vol le 25 mai 1953, sept mois avant la date prévue. Lors des essais il a atteint Mach 1,05 en dépit de son moteur XJ57-P-7 détaré. Le second prototype vola le 14 octobre 1953, la première livraison de F-100A a eu lieu le 9 octobre 1953. L’appareil entra alors en évaluation opérationnelle par l’US Air Force de novembre 1953 à décembre 1955. Les résultats des essais de vitesse étaient excellents et supérieurs aux performances espérées.

 Photo 2 File2222 (2)

2 – F-100D-5-NA S/n 42135 du GC 1/11 Roussillon (insigne Masque africain) appareil non codé, (DR)

 

Mais l’appareil  présentait des problèmes de stabilité qui provoquèrent l’accident qui couta la vie du chef pilote d'essai, George Welch, le 12 octobre 1954. Un autre problème de contrôle découlait de la méconnaissance des rendements de l’aile en flèche à hautes vitesses, angles d’attaque qui provoquaient des pertes de portance sur les extrémités des ailes provoquant de violents cabrés. De nombreuses modifications furent nécessaires pour le rendre utilisable.

Adopté comme chasseur-bombardier, le F-100 sera supplanté par le F-105 Thunderchief pour des missions de projection sur le Nord-Vietnam. Mais le F-100 sera utilisé largement sur le Sud-Vietnam pour l’appui aérien. Il sera remplacé par l’avion LTV A-7 Corsair II.

Utilisation par la France

L'Armée de l'Air a été la première armée de l'air de l'OTAN à recevoir le F-100 Super Sabre. Livré par les USA, le premier avion est arrivé en France le 1er mai 1958.

Un total de 100 appareils mono et biplaces (85 F-100D et 15 F-100F) ont été livrés à la France et affectés à la 4ème Allied Tactical AirForce de l'OTAN. Ils étaient stationnés sur les bases françaises en France et celles de la zone d’occupation française en Allemagne. Les F-100D (monoplaces) français étaient utilisés pour la chasse et l’attaque, en Europe, à partir de diverses bases. Les F-100F (biplaces) servaient à l’entrainement et à la formation des pilotes. En 1967, la France a quitté l'OTAN et les appareils basés en Allemagne ont été transférés en France.

Le F-100 était le chasseur-bombardier principal de l'Armée de l'Air française dans les années 1960, jusqu'à son remplacement par le Jaguar.

 

Photo 5 img445

3 – Deux F-100D-10-NA en vol S/n 42185 du 2/11 Vosges codé 11-MO S/n 42212 du 1/11 Roussillon.

 

En 1973 neuf appareils furent transférés à Djibouti pour reformer le GC 4/11 Jura. Ils furent retirés du service en 1978, la plus grande partie de ces appareils furent abandonnés sur place, dans un parc à ferraille à côté de la base française.

Les F-100 furent utilisés dans les escadres de chasse suivantes :

 

3ème escadre :

           Escadron 1/3 Navarre insigne Spa 95 et Spa 153 code 3-I

           Escadron 2/3 Champagne insigne Spa 67 et Spa 75 code 3-J

 

 

11ème escadre :

           Escadron 1/11 Roussillon  insigne Masque Code 11-E

           Escadron 2/11 Vosges  insignes Spa 97 et Spa 91 code 11-M

           Escadron 3/11 Corse  insigne Spa 88 et Spa 69 code 11-R

           Escadron 4/11 Jura créé pour Djibouti en 1973 Insigne Spa 158, Spa 161, dissous en 1978.

 

Photo 6 img446

6 – F-100 D-5-NA  S/n  42148 codé 11-EM du 1/11  Roussillon (Masque rieur)

 

Participation à la guerre d'Algérie.

 

Les Super-Sabre auraient volé lors des missions de combat, pilotés à partir de bases situées en France contre des cibles en Algérie. Les avions étaient basés à Reims, le ravitaillement se faisait à Istres au retour, mais cela n’est pas vraiment confirmé, il ne semble pas prouvé que des F100 se soient posés ou aient été basés en Algérie.

Photo 7 img4477 – F-100 D -10-NA S/n 42165 codé 3-IG du 1/3 Navarre à l’atterrissage en 1963 (photo ECPA)

 

Caractéristiques des F-100 D

 

(Peuvent être en partie fausses je n'ai pas trouvé de source incontestables sur le sujet. Merci de compléter, si vous pouvez, avec des indications vérifiés).

 

Constructeur :                                                        North American

Équipage :                                                                        1

Missions :                                                             Chasseur bombardier.

Date du premier vol :                                            24/04/53 (XF-100A)

 

Dimensions

 

Envergure :                                                           11,81 m

Longueur :                                                            15,20 m

Hauteur :                                                                 4,95 m

Surface alaire :                                                         37 m²

Charge alaire :                                                   352 kg/m²

 

Masse

 

Masse à vide :                                                       9 510 kg

Charge utile :

Masse totale en charge :                                     15 779 kg

 

Performances :

 

Vitesse maxi :                                           1 390 km/h à 11 000 m (Mach 1,3).

Vitesse de croisière :

Vitesse ascensionnelle :                                      114 m/s

Autonomie :

Plafond :

Distance franchissable :

Altitude de croisière :

Rayon d’action :                              1 995 km ou 3 200 km avec réservoirs supplémentaires.

Ravitaillement en vol :                                             oui

 

Armement :

Fixe :                                                4 canons Pontiac M35 E de 20 mm

Externe :                                          six points d’emport sous les ailes

 

Communication radio :

 

 

Turboréacteur

 

Marque :                                                        Pratt et Whitney

Nombre :                                                             1

Type :                                                            J57-P-21A

Compresseur :                                            axial 7 étages

Chambres de combustion :                          8 annulaires

Turbine :                                                          axial

Poussée statique :                                         5 300 kg/p

Poussée avec postcombustion :                  7 700 kg/p

Poids à sec :                                                   1 585 kg

Longueur :

Diamètre :                                                       0,985 mm

Carburant :                                                      kérosène

 

© Jacques Moulin 2013.

 

Remerciements à Allain Pelletier

 

 

 

 

 Autres Photos

 

 

Photo 8 img448

8 – F-100D-10-NA  S/n 42160 codé 11-ET (appareil camouflé) du Groupe 1/11 Roussillon.

Photo 10 img450

10 – F-100-10NA S/n 42204 codé 11-MO

Photo 11 img508 

11 – F-100D-35-NA s/n 53734 codé 11-YP en août 1986

Photo 12 img509 

12 – F-100D-35-NA s/n 53734 codé 11-YP

Photo 13 img510 

13 – F-100D-35-NA s/n 53734 codé 11-YP

Photo 14 img511 

14 – F-100D 35 NH s/n 52741 codé 11-ML à Mont-de-Marsan  (Photo Cristescu)

 

Photo 16 img512

 

16 – F-100D-35-NA s/n 53734 codé 11-YP en août 1986

 

Photo 18 img515

 

18 – F-100D-10-NA s/n 42204 codé 11-MO  à Toul en 1978.

Photo 19 img516 

19 – F-100D-10-NA s/n 42204 codé 11-MO  à Toul en 1978.

Photo 20 img518 

20 – F-100D-35-NH s/n 52741 codé   6/70  Photo Lesieutre

Photo 21 img519 

21 – F-100D-10-NA s/n 42205 codé 11-MM  6/70  Photo Lesieutre

Photo 22 img514 

22 – F-100D-10-NA s/n 42204 codé 11-MO  Dijon 1972  Photo Jacques Moulin

Photo 23 img520 

23 – F-100D-10-NA s/n 42196 codé 11-ME  6/73  Photo Lesieutre

Photo 24 img524 

24 – F-100D-10-NA s/n 42205 codé 11-MM  6/70  Photo Lesieutre

Photo 25 img525 

25 – F-100D-15-NA s/n 42295 codé 11-MT

 Photo 26 Instrument-Panel-North-American-F-100D-20-NA-Super

26 – Poste de pilotage d’un F-100

Photo 27 img575 

27 – F-100F-185-NA s/n 64009 codé 11-EI du 1/11 Roussillon (DR)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avions de la Guerre d'Algérie - dans Avion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • Le blog de Avions de la Guerre d'Algérie
  • : Participation à l'histoire aérienne de la Guerre d'Algérie, sans polémiques inutiles.
  • Contact

Profil

  • Avions de la Guerre d'Algérie
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).
  • Déjà ancien dans l'histoire de l'Aviation, j'ai écrit de nombreux article dans diverses revues depuis 1968 et publié trois livres, un sur les autogires, un sur le Loire 45/46 et un sur le Bloch 174 ces deux derniers livres sont épuisés).

Recherche

Catégories